Ils parlent, pendant ce temps le Réel leur échappe.

Pendant ce temps: hausse des prix à la production de 46,6% en Espagne sur 1 an et de 30% en Allemagne.

Les soi disant autorités se demandent si après tout elles ne seraient pas un peu responsables en ayant créé de la monnaie inconsidérément sans tenir compte des conséquences non voulues!

Ah les braves gens!

Encore un effort et les autres autorités, les gouvernements, vont finir par se demander si leurs politiques énergétiques imbéciles et leurs agressions géopolitiques n’ont pas, elles aussi, une part de responsabilité!

La réalité de la situation est que le système a pris le dessus , il évolue en fonction de sa logique, pas en fonction des baratins qui sont tenus dessus.

La logique aveugle du système a pris le dessus ; c’est l’heure des comptes, l’heure des additions , l’heure des coûts.

Les élites ont perdu le contrôle voila ce que l’on vous cache. Elles sont dans un engrenage qui les broie , les dépasse et ce sur tous les plans, dans tous les domaines. Elles vont écoper, courir d’une fissure à l’autre, réprimer, contrôler, rien n’y fera. Il va falloir mentir, propagander, trouver des boucs émissaires.

Le système ne peut plus se payer le luxe de la vérité et de la liberté, il ne peut plus laisser ses mouvements et ses forces jouer librement. Nous allons nous enfoncer d’un façon ou d’un autre dans la repression des comportements, des prix , des revenus, distribuer des subventions, des aides,

Les contrôles, pertes de liberté et artifices sont notre futur.

Le monde réel est un bulldozer qui écrase tout sur son passage; quand un gouvernement essaie de modifier une donnée à la marge sur quelques milliards, le Réel lui, dans sa spontanéité et son inconscience déplace des centaines de milliards.

Le Macron qui était venu en 2017 pour réduire les dettes, réduire les déficits budgétaires et des échanges extérieurs les a augmenté par dizaines et centaines de milliards; la convergence au sein de la Construction Européenne a explosé en une divergence monstrueuse.

Tous les gouvernements sont ce que l’on appelle populistes c’est à dire qu’ils tiennent des discours de complaisance sur des réalités qui leur échappent, aucun de leurs plans n’embraie sur le réel, ils brassent, ils tournent a vide. C’est cela être populiste dans le mauvais sens du terme : tenir des discours imbéciles et faire des promesses que l’on ne peut tenir, irresponsables.

Quand un système est comme le notre, sur la pente, il dévale et c’est la pente qui est la plus forte, pas les pitoyables qui essaient de donner de la voix pour faire croire qu’ils sont là et ont les choses en mains.

Si les peuples sont déplorables, ce qui est certainement vrai, les élites, elles, sont pitoyables c’est une certitude.

Elles courent derrière.

2 réflexions sur “Ils parlent, pendant ce temps le Réel leur échappe.

  1. Par définition, ceux qui ont voté Macron sont comme les djihadistes qu’on essaie de reformater: ça ne marche quasi jamais. ils sont à la réflexion ce que Prétentieux en chef est à la probité.

    J’aime

  2. La hausse des prix et l’effondrement du pouvoir d’achat vont faire réfléchir ceux qui ont voter Macron, c’est malheureux d’en arriver là (la misère qui s’en vient) mais c’est l’unique façon de réveiller cette majorité qui dort.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s