Le spectre du nucléaire a été intégré à la Com de guerre par les deux camps.

Aussi bien les occidentaux que les Russes , maintenant tout le monde agite le spectre du nucléaire!

Mais bien sur chacun le fait avec des motivations différentes et ses propres objectifs de propagande.

Aux USA ce sont les neocons autour de Kagan, Nuland et autres de la même bande qui vont dans cette direction. Ils veulent faire croire que la Russie pourrait bien utiliser les armes nucléaires tactiques parce qu’elle est en échec et que l’escalade nucléaire est redevenue possible à notre époque.

Les Russes eux disent que les Occidentaux confrontés à leur défaite et risquant de perdre la face vont être jusqu’au boutiste et prendre le risque d’engager encore plus l’OTAN, ce qui va provoquer un risque d’escalade colossal car eux, les Russes ne les laisseront pas faire.

Au milieu de tout cela vous avez un cocainomane comme Zelensky irresponsable et un Borrell imbécile qui , sans vision stratégique aucune imaginent que leur intérêt personnel est de verser de l’huile sur le feu.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a prévenu lundi l’Occident de ne pas sous-estimer le risque élevé d’une guerre nucléaire à propos de l’Ukraine, disant que l’Otan était considérée comme engagée « en substance » dans une guerre par procuration avec la Russie en fournissant des armes à Kyiv.

S’exprimant dans un long entretien à la télévision publique, le chef de la diplomatie russe a aussi déclaré que le coeur d’un éventuel accord mettant fin au conflit en Ukraine dépendrait en grande partie de la situation militaire sur le terrain.

Interrogé sur l’importance d’éviter une Troisième Guerre mondiale et sur une comparaison avec la crise des missiles cubains de 1962 – un pic des tensions entre les Etats-Unis et l’Union soviétique -, il a assuré que la Russie faisait tout pour préserver le principe de ne pas recourir à l’arme nucléaire.

« Je ne veux pas alimenter ce risque de manière artificielle. Beaucoup aimeraient cela. Le danger est grave, réel. Et nous ne devons pas le sous-estimer« , a dit Sergueï Lavrov.

La Russie décrit comme une « opération militaire spéciale » son offensive en Ukraine, que Kyiv et les Occidentaux considèrent comme une invasion.

Défendant les actions de Moscou, Sergueï Lavrov a reproché à Washington un manque de dialogue. « Les Etats-Unis ont quasiment cessé tout contact simplement parce que nous avons été obligés de défendre les Russes en Ukraine », a-t-il déclaré, réitérant l’un des motifs cités par Moscou pour justifier son offensive.

Sergueï Lavrov a aussi dénoncé les livraisons occidentales d’armes sophistiquées, de véhicules blindés et de drones de pointe à l’Ukraine, disant y voir une provocation destinée à prolonger le conflit plutôt qu’à y mettre fin.

« Ces armes seront une cible légitime pour l’armée russe oeuvrant dans le cadre de l’opération spéciale », a-t-il déclaré.

« Des entrepôts de stockage dans l’ouest de l’Ukraine ont été visés plus d’une fois (par l’armée russe). Comment peut-il en être autrement ? », a ajouté le ministre russe des Affaires étrangères.

« L’Otan, en substance, est engagée dans une guerre avec la Russie via un intermédiaire et elle arme cet intermédiaire. Cela signifie la guerre ».

Sergueï Lavrov a par ailleurs estimé que Kyiv ne négociait pas de bonne foi avec Moscou, ajoutant que le président ukrainien Volodimir Zelensky, ex-acteur, préférait « amuser la galerie » que s’occuper des pourparlers.

Le plan initial américain était d’embourber les Russes et de faire durer, mais faire durer dans une situation qui affaiblirait les Russes et surtout déconsidérerait Poutine or ce n’est pas le cas au contraire.

Maintenant la durée du conflit nuit à Biden qui voit arriver des élections de mid-term catastrophiques qui feront de lui un canard boiteux. Et c’est peut être Poutine qui, paradoxalement a maintenant intérêt à ce que le conflit s’éternise puisque l’activisme de Trump du coté républicain repose sur la critique de la guerre et la nécessité de négocier.

Je vous conseille d’observer de près les évolutions de la position Britannique , à mon avis ce sont eux qui seront en pointe, ils donneront le « la » des orientations futures.

[AP] Russia hits faraway targets; diplomat warns of risk of WWIII

[Yahoo/Bloomberg] Stocks Rise as China Pledges More Economic Support: Markets Wrap 

[Yahoo/Bloomberg] Oil Advances as Investors Weigh China’s Covid-19 Resurgence

[Yahoo/Bloomberg] Copper to Iron Ore Rebound as China Vows to Support Economy

[Yahoo/Bloomberg] China Central Bank Seeks to Calm Markets with Support Pledge

[Yahoo/Bloomberg] Covid Lockdowns Send China’s Economy Reeling as Outbreaks Spread

[Reuters] Beijing to test 20 million for COVID as lockdown jitters grow

[Reuters] Russia’s Lavrov: Do not underestimate threat of nuclear war

[MSN/NYT] Emboldened by Ukraine’s Grit, U.S. Wants to See Russia Weakened

[Reuters] IMF warns of ‘stagflationary’ risks in Asia, cuts growth outlook

[Bloomberg] Four in Ten U.S. Small Businesses Plan to Raise Prices by at Least 10%

[FT] ‘At war with the whole world’ — why Putin might be eyeing a long conflict in Ukraine

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s