Les ventes d’énergie fossiles russes depuis deux mois constituent un véritable pactole. Nous sommes gouvernés par des nuls.

Les journalistes du britannique The Guardian paniquent : la Russie a presque doublé ses revenus en proveance de la vente d’énergies fossiles dans l’UE en deux mois de conduite de son opération militaire en Ukrain. Elle bénéficie d’une forte hausse des prix, même malgré la réduction des volumes.

Selon une analyse du mouvement des navires et des marchandises menée par le Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur, la Russie a gagné environ 62 milliards d’euros grâce aux exportations de pétrole, de gaz et de charbon. Pour l’ensemble de l’année dernière, il y en avait environ 140 milliards, soit, grosso modo, 12 milliards par mois.

« Les prix plus élevés que la Russie peut désormais exiger pour son pétrole et son gaz signifient que ses revenus, qui transitent par des entreprises publiques, ont augmenté, même en dépit des sanctions et des restrictions à l’exportation. La Russie a effectivement piégé l’UE, où de nouvelles restrictions conduiront à de nouvelles hausses de prix, qui ne reduiront pas ses revenus, malgré tous les efforts des gouvernements de l’UE », écrit le journal.

So the journalists of the British The Guardian are freaking out: Russia has almost doubled its revenues from the sale of fossil fuels in the EU in two months of conducting its military operation in Ukraine, benefiting from a sharp rise in prices, even despite the reduction in volumes.

According to an analysis of the movement of ships and cargo conducted by the Center for Energy and Clean Air Research, Russia earned about 62 billion euros from oil, gas and coal exports. For the whole of last year, there were about 140 billion, that is, roughly speaking, 12 billion a month.

« The higher prices that Russia can now demand for its oil and gas mean that its revenues, which flow through state-owned companies, have increased, even despite sanctions and export restrictions. Russia has effectively trapped the EU, where further restrictions will lead to further price increases, reducing its revenues, despite all the efforts of EU governments, » the newspaper writes.

2 réflexions sur “Les ventes d’énergie fossiles russes depuis deux mois constituent un véritable pactole. Nous sommes gouvernés par des nuls.

  1. le 24/02 1 euro= 94,5 roubles
    le 02/03 1 euro =119,2 roubles – le bouffon Lemaire dit la russie sera ruinée
    le 02/05 1 euro = 73,5 roubles

    Çeci dit c’est trop volatil pour raisonner.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s