Observation stratégique à évaluer

Depuis le début de la 2ème phase de la guerre, on peut faire les observations suivantes :

1. Tous les observateurs occidentaux s’attendaient à une guerre mobile et à deux attaques en forme de pince, en descendant d’Iyzium et en remontant autour de Guyapole pour créer un énorme chaudron.

2. La Russie n’a pas cela. Elle écrase lentement mais méthodiquement les unités ukrainiennes avec de l’artillerie et, c’est seulement quand une opportunité se présente, que les Russes prennent un village et avancent.

3. L’objectif de la 2ème phase n’est pas tant de créer d’énormes chaudrons, mais de rendre l’armée ukrainienne inopérante. 

L’Ukraine peut jeter autant d’hommes dans le broyeur que Ze le veut, ils mourront tous ou se rendront. 

Pareil pour l’Occident : nous pouvons donner à Kiev autant de jouets que nous voulons, tous seront détruits. 

La Russie mettra peut-être 1 à 2 ans pour atteindre l’objectif d’anéantir tout ce qui bouge, mais elle finira par y arriver. 

L’Ukraine n’a aucun moyen d’éviter le résultat, elle n’a ni le nombre de soldats requis ni l’équipement pour, par exemple, encercler et détruire suffisamment de BTG russes. 

La Russie peut monter la barre dès que nécessaire, avec plus de matériel, avec plus de soldats, jusqu’à une mobilisation générale.

4. Ce n’est que lorsque l’armée ukrainienne sera devenue incapable de résister à l’assaut que la guerre mobile recommencera dans toute l’Ukraine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s