Les nouvelles mercredi, on attend la Fed ; la question des 0,75% et la gestion du « soulagement ».

Bien entendu je peux me tromper mais j’ai la conviction que le coup des 0,75% de hausse des taux est une tactique. Elle est employée régulièrement en matière financière.

Cette tactique consiste a créer des craintes ou des anticipations volontairement inadéquates afin que les décisions réelles , elles, soient perçues comme un moindre mal ou un soulagement.

La finance est très au point pour manipuler les anticipations, les attentes et en jouer.

Elle fait cela sans cesse sur les résultats de société par exemple afin que les médias puissent titrer que telle ou telle société bat les attentes!

Il suffit de manipuler les attentes pour que les nouvelles deviennent positives même quand elles sont négatives; il suffit de créer une fausse dynamique, mais cela peut être également un faux soulagement.

Attendons, nous verrons mais ma religion personnelle est faite; nous sommes dans une nième manipulation pour amortir le choc de la hausse des taux et maintenir un marché équilibré.

Je soutiens que la Fed gère mal en fondamental, mais qu’elle excelle dans gestion des perceptions des marchés, c’est une specialité unique.

Elle repose sur des travaux mathématiques qui ont été développés après le départ de Greenspan et ces travaux qui codifient les animal spirits sont, dans une optique de court terme très bien faits et efficaces. Tout a été étudié, y compris le temps qui s ‘écoule entre le moment ou une nouvelle a été annoncée et la durée de son effet psychologique. La gestion des animal spirits courts est une spécialité de la Fed et de ses employés.

C’est d’ailleurs la même chose pour les américains en beaucoup de domaines comme … la guerre. Ils savent gérer la propagande, et les opinions mais ils sont incapables de gagner une vraie guerre sur la durée. Les USA se sont laissés débordées apr les Imaginaires qu’ils ont créés.

Il est plus facile de modifier les comportements et les attentes sur une guerre que d’éviter les missiles Kaliber ou Kinjal.

Il est plus facile de provoquer une hausse de soulagement d’un marché boursier survendu que de réussir a dompter l’inflation sans engager de ralentissement économique.

Nous retrouvons là un de mes thèmes favoris; celui de l’écart entre les perceptions manipulées par els demiurges et le réel qui lui, suit ses lois intrinsèques, obéit aux forces concrètes et matérielles;

D’une façon générale l’interprétation du monde que cherchent ) imposer les américains passe maintenant toujours par l’analyse de cet écart entre les discours, les romans, les images, signes et la Réalité.

Tout aboutit maintenant à cette question: peut-on , toujours et dans tous les domaines différer les réconciliations entre l’imaginaire et le Réel.

Peut-on maintenir les bulles en lévitation perpétuelle?

Mais c’est une autre histoire.

[Reuters] New EU sanctions to hit Russian oil, target more banks

[Yahoo/Bloomberg] Ukraine Latest: Kremlin Says Putin and Macron Discussed Mariupol

[Yahoo/Bloomberg] Russia Seeks to Annex Occupied Ukraine as Invasion Goals Shift

[Yahoo/Bloomberg] Dizzying Pre-Fed Day Ends With Gains for Stocks: Markets Wrap

[Yahoo/Bloomberg] Natural Gas Hits 13-Year High in U.S. on Growing Supply Jitters as Demand Soars

[Yahoo/Bloomberg] Oil Drops as China Lockdowns Overshadow Russian Output Risk

[Reuters] Wall Street sees greater risk of default by major banks

[Yahoo/Bloomberg] Fed Traders Seek an Answer to the 75-Basis-Point Question

[Reuters] Record high U.S. job openings, resignations likely to fuel wage inflation

[Yahoo/Bloomberg] OPEC Fails to Increase Output Amid Capacity Troubles

[CNN] Omicron subvariants: New, fitter Covid-19 viruses begin to drive their own waves

[MSN/WP] As drought crisis deepens, government will release less water from Colorado River reservoir

[WSJ] Biden Officials Divided Over Easing China Tariffs to Slow Inflation

[FT] China’s independent refiners start buying Russian oil at steep discounts

Une réflexion sur “Les nouvelles mercredi, on attend la Fed ; la question des 0,75% et la gestion du « soulagement ».

  1. Je ne crois pas non plus aux o.75.

    La Fed ne veut surtout pas apparaitre en mode panique dans les faits même si elle le laisse penser par les mots. Cela permet de faire faire au marché le travail qu’elle n’assume pas.

    Le 10 ans est à 3 % et il est peu probable qu’il aille beaucoup plus haut avec une récession qui pointe son nez. A compter de maintenant, les hausses de taux de la FED vont surtout contribuer à aplatir la partie courte de la courbe des taux. Elles ne vont pas servir à grand chose. On continue à faire semblant.

    La Fed est en retard depuis longtemps et aurait déjà du faire 0.5 à la précédente réunion mais le marché attendait 0.25 donc elle a fait 0.25.

    De même l’ampleur de l’inflation aurait pu justifier des hausses de taux entre les meetings et là encore la Fed s’en est bien gardé.

    Les hausses de taux surprises c’était valable à l’époque révolue où la politique ne se faisait pas à la corbeille. La buba était spécialiste en la matière, elle savait surprendre le marché, savait se faire craindre. Aujourd’hui la peur a changé de camp.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s