Editorial: pourquoi il faut personnaliser, multiplier les attaques, nommer, désigner les responsables pour entrainer les peuples.

Réponse au lecteur Pucciarellialain

« Prêter aux « élites » une intelligence et une rigueur qui demanderaient à être prouvées est une grave erreur. On peut plutôt imaginer un voilier suivant le vent du moment. Que des illuminés soient susceptibles d’imaginer tout cela est un chose, mais supposer qu’une intelligence supérieure, la leur, organise magistralement une telle stratégie est douteux, quand on connaît le niveau de nos leaders« .

:BRUNO BERTEZ:

Vous avez mille fois raison; Il est tout à fait contestable de prêter intelligence et concertation aux élites. Ce n’est pas leur volonté qui gouverne le monde, mais leur logique d’élite privilégiée.

Les élites forment objectivement une classe.

Appelez cela comme vous voulez, un réseau, une bande, une clique. Comme elles forment une classe, tout se passe, en apparence, comme si elles exerçaient une volonté commune consciente. Les élites forment une classe qui a des structures et superstructures enfouies, non conscientes, ou visibles. Cette classe a son mode de fonctionnement et son système d’intelligibilité du réel.

« En même temps » cette classe est en guerre contre nous/vous et elles sont en guerre entre elles.

La classe des dominants n’est pas pas homogène , loin de là; elle est diverse, elle est bourrée de contradictions et d’antagonismes. Mais elle a un intérêt commun: vous baiser.

Les dominants sont dans les gradins du Cirque de la vie et vous vous êtes en bas dans l’ARENE à vous entretuer par le concurrence interne au sein de votre classe de dominés: exemple la lutte dans l’arène législative entre les imbéciles de chez Melenchon et les crétins de chez Marine.

Pour le spectacle, quand vous êtes là, ils font semblant de se combattre, quand vous n’êtes pas là , ils couchent ensemble et partouzent comme lors de l’inauguration de Macron. Ils se haissent mais sont solidaires entre eux contre vous.

Subjectiviser l’histoire est une opération idéologique de la bourgeoisie -et de la noblesse- , la bourgeoisie nie que l’histoire soit matérialiste, déterminée par les conditions matérielles , donc elle introduit sa volonté, ou plutôt le mythe de sa volonté comme moteur de l’histoire. Cela lui permet de légitimer de façon quasi religieuse sinon sacrée sa domination. Avec l’aide d’idioties réifiées comme l’Etat, l’Intérêt General, le Bien public, la Chose Publique, la République etc

Et ce faisant elle joue au demiurge, elle fait comme si elle savait, comme si elle guidait comme lors de la crise sanitaire, elle impose sa gouvernance. Elle concurrence les dieux. comme Powell, le patron de la Fed, après bien sur, elle s’étonne si on en tire les conclusions en disant qu ‘elle complote!

Elle fait tout pour faire croire qu’elle conduit le monde mais quand on lui dit qu’elle complote pour conduire le monde elle dit que nous sommes complotiste ; elle refuse qu’ils soit dit que ce sont elles qui créent le complotisme par leur prétention à s’attribuer la conduite du monde et des évènements qui leur échappent! Quel meilleure illustration que le comportement des apprentis sorciers qui ont joué a tripatouiller les virus à Wuhan!

Ce n’est pas de cette façon que cela marche.

Les élites d’après mon expérience sont d’une intelligence tout à fait moyenne et leur culture est limitée. Normal car souvent elles sont héréditaires et n’ont pas accompli quoi que ce soit pour être élites, elles sont cooptées.

Et croyez moi j’en ai fréquenté et conseillé.

Par ailleurs elles ne sont pas homogènes. mais elles ont un point en commun; c’est leur intérêt à exploiter et baiser le peuple et ce, même pour les plus généreuses. C’est non-conscient , structurel.

Je me souviens d’Antoine Riboud le patron de BSN, homme de soi disant gauche progressiste mais sans pitié/vergogne dès que ses intérêts étaient en jeu.

Comme vous le dites ces gens suivent une pente, un courant qui n’a comme objectif que la reproduction de l’ordre en cours et le maintien sur statu quoi qui leur convient.

Des forces internes et externes sont à l’oeuvre dans le système et ce sont ces forces qui, bien sur, déterminent les orientations, les réaménagements et les combinaisons systémiques; les classes dominantes ne font que chevaucher ces forces. Des gens comme Attali ou Minc essaient de les identifier pour eux et pour leur statut personnel.

Le système fonctionne comme une église avec une religion avec des grands prêtres, avec des Mystères, un clergé et des gogos.

A notre époque les intellectuels se sont ralliés au Pognon , l’originalité de cette période c’est la trahison!

Mais , de la même façon que les élites utilisent certaines techniques de communication, des images, des comparaisons, des répétitions, des métonymies etc pour persuader et endoctriner les sujets , il n’est pas inutile que certaines rares personnes encore au service du peuple utilisent les simplifications dites complotises pour faire passer des idées.

La rhétorique complotiste est efficace et c’est ce qui « Les » emmerde. Elle est efficace parce qu’elle va dans le sens du poil du peuple, elle correspond à ses attentes. Le complotisme est héritier du passé, des religions, des héros, des dieux qui complotaient contre les peuples. Le complotisme s’inscrit dans une structure psychique archétypale .

Le complotisme vu sous cet angle est non pas exposé scientifique, vrai, mais simple technique de persuasion, moyen rhétorique, qui fait pendant aux techniques des gens d’en face.

Pourquoi les peuples n’auraient ils pas le droit de présenter les vérités de l’époque sous des formes simples, accessibles, imagées, personnifiées, qui contestent les pseudo vérités bidons émises par les élites? Non l’austérité ne tombe pas du ciel de l’Economie, l’austérité est produite par le besoin du système de rentabiliser le capital fictif crée par la bourse et la création monétaire désancrée; capital fictif produit par les élites kleptocrates pour sauver leur système en 2008 puis 2020!

Quand les élites nient le caractère fascisant du régime ukrainien et que les peuples au contraire l’exposent et l’amplifient qui a tort qui a raison? Celui qui a raison c’est celui qui est du cote de la Vertu, de la valeur morale et des valeurs humaines et ce ne sont pas ceux qui nient le caractère fasciste d ‘Azov et le complot occidental pour réhabiliter le nazisme, et Bandera.

Le monde est extrêmement complexe et tous les exposés sont des simplifications plus ou moins adéquates.

Celles du peuple dans leur logique nue ne font que dire une chose:

les élites mentent, les élites nous trompent, les élites ne veulent pas notre bien,

Eh bien cette simplification va à l’essentiel , elle exprime une vérité de base à partir de laquelle toutes les interprétations qui démystifient les propos des élites sont validées.

La clef pour comprendre le monde actuellement est celle là:

les classes dominantes sont arque boutées pour garder le pouvoir et tout doit être décodé de cette façon.

Et pour le faire comprendre et l’exposer et lutter contre, il faut bien admettre l’existence pour ces gens d’un intérêt commun, l’existence conceptuelle d’une classe, il faut réifier ce qui n’est qu’un opérateur de compréhension.

Ce qui donne sens aux romans et mensonges des élites c’est la torsion qu’elles donnent à leurs exposés pour tromper le peuple et faire en sorte que cela dure, que l’ordre dépassé dure.

La personnalisation, la réification, doivent être utilisées car l’abstraction, cela ne passe pas!

Désigner , nommer, concentre ses flèches sur Bill Gates ou Rothschild est productif et justifié. Meme si c’est une méthode rétrograde. Salir les élites pédophiles et satanistes et corrompues est justifé .

Dans les temps anciens les citoyens et les dirigeants et les prêtres utilisaient les figures des dieux et demi dieux pour faire passer des idées, des conceptions du monde, des règles. Le complotisme fait descendre tout cela sur terre ainsi le processus est le même et il est efficace.


Marx avait compris qu’il était difficile de faire passer les abstractions et les idées théoriques au peuple et il préconisait d’utiliser des images et des évidences figuratives. Il est plus facile de faire toucher du doigt l’exploitation des travailleurs en leur désignant le capitaliste oisif qui roule en Rolls et vole en Jet qu’en lui expliquant la distinction entre valeur-travail, valeur-d ‘usage et valeur-d ‘échange!

Et ensuite il suffit de remonter à la logique de ces images, remonter leur histoire, leur genèse .

La domination des nobles et des bourgeois est mieux pointée par le fait qu’ils vous éclaboussent avec leur carrosse que par les écrits du livre I du Capital!

Le complotisme est l’arme rhétorique du peuple, celui qui utilise cette arme, le populiste pour le peuple, n’a pas a en rougir.

La preuve tous les leaders politiques actuels sont des populistes en ce sens qu’ils savent qu’ils ne peuvent rien faire pour améliorer la situation, tout les dépasse ; ils ne font que déclamer des promesses qu’Ils seront incapables de tenir.

Macron est un hyper populiste.

6 réflexions sur “Editorial: pourquoi il faut personnaliser, multiplier les attaques, nommer, désigner les responsables pour entrainer les peuples.

  1. il faut realiser l’union des « extremes » droite et gauche contre,malgre les appareils et les representants: ca doit etre du bottom up! Les dom-tom l’ont en partie compris lors de l’election presidentielle: ils ont vote melenchon au premier tour et marine au deuxieme (dommage trop d’abstention encore). Merci a eux au nom des non vaxx de la metropole…
    Aux legislatives ca sera melenchon pour moi pas parce que je l’aime mais parce qu’il faut echanger ma voix contre le plus de degats contre les dominants: rn des champs faisons le premier pas vers les prolos des banlieues…

    J’aime

  2. Bonjour
    Tout à fait d’accord
    Ayant voté melenchon, abasourdi par ses propos au soir du premier tour, j’ai voté marine au second.
    Que des pantins en fait
    Frexit first pour espérer faire quelque chose de ce pays
    J’aurais apprécié une union dupont aignan, philippot, asselineau, génération frexit pour les législatives afin de se compter mais encore une fois les egos de chacun…

    Merci M. BERTEZ pour vos articles . J’ai découvert votre site fin mars et je le trouve réellement digne d’intérêt puisqu’il nous pousse à rechercher et lire d’autres écrits

    BRAVO

    J’aime

  3. Faute de mieux je fais partie des crétins de Marine mais j’appelle les idiots de Mélenchon à lire les programmes pour se rendre compte qu’on leur ment sur notre prétendue incompatibilité.

    Peut être que si Mélenchon devenait premier ministre vous vous rendriez compte de l’arnaque qu’il représente mais malheureusement ça n’arrivera pas. Mélenchon c’est Machiavel et il vous a fait croire à cette éventualité pour mieux vous faire complice d’un barrage auquel beaucoup d’entre vous étiez réticents à participer.

    Nous sommes tous des russes de l’intérieur. Nous nous retrouverons un jour.

    J’aime

    1. Parfaitement. je vous suis tout à fait.

      Je suis persuadé qu’il n’y a a pas de solution électorale, pacifique à la situation actuelle et j’en rends responsable Mélenchon car c’est lui qui, par ses attaques contre Marine et ses électeurs rend impossible l’union populaire, la vraie ; pas celle qu’ il proclame et qui n’est que l’habillage de sa stratégie qui est celle de la division/désunion populaire.

      La stratégie et l’utilité objective de Mélenchon c’est de casser le peuple en deux mais comme cette stratégie finit par être visible on a mis une étiquette et sur le flacon de cette désunion on a collé Union Populaire!

      Ah les braves gens!

      J’aime

  4. Dire que tous les politiques sont populiste n’est pas une preuve, mais une simple affirmation de votre part.
    Certes si votre constat de l’existence d’une conscience de classe riches, élite ou ce qui vous voulez est juste, Qu. Vous pouvez méprisez les pro mélenchon, il n’empêche qu’il y a une tentative de créer une conscience de classe fut elle maladroite, car les constats d’une réalité ne suffisent pas à déclencher une réaction.

    J’aime

    1. Vous devriez apprendre à lire et à ne pas vous emballer dans la défense de vos héros.

      Relisez avant d’affirmer.

      Je soutiens que dans les circonstances présentes tous les politiciens sont populistes mais je prends la peine de définir ce que j’entends par populisme. J’explique comme Todd que le populiste c’est celui qui sait très bien qu’il ne peut rien faire, que ce qu’il promet est impossible à réaliser mais qui le promet quand même parce que c’est cela qui lui donne des voix et de la popularité.

      La France ne dispose ni des outils budgétaires ni de l’outil monétaire et elle est prise dans le carcan européen et dans le marché mondial!

      Dans le monde actuel dominé par la question monétaire gérée par la Fed, le militaire géré par l’OTAN, la politique française imposé par la Commission Européenne, la logique de la dette et des déficits, les politiciens français n’ont rigoureusement aucune marge de manœuvre.

      Le plus ridicule parmi les populistes est évidemment Mélenchon car c’est celui qui promet le plus.
      Et j’ajoute que c’est un choix délibéré de sa part depuis qu’il a abandonné é la théorie de Chantal Mouffe.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s