Guerre psychologique

La grande surprise pour les non spécialistes c’est de constater a quel point le moral des troupes régulières Ukrainiennes est bas. Cela pourtant ne devrait pas en être une . En tout cas, pas pour ceux qui ont lu et écouté les interviews de jacques Baud que j’ai publiées, interviews qui precisement expliquaient qu’il avait été chargé de tenter de mettre de l’ordre et du moral dans les troupes de l’Ukraine. Il avait expliqué que celles ci étaient démoralisées, et qu’il fallait les encadrer par des militaires étrangers ou des miliciens .

N’oubliez pas que Zelensky a été élu à près de 70% … pour faire la paix.

Comme le dit Martyanov; « Et nous voyons un moral de merde de la part des Ukrainiens ». Les unités territoriales envoyées au front, la plupart d’entre elles désertent. Les commandants de nombreuses unités ukrainiennes abandonnent simplement leurs hommes, comme l’ont dit de nombreux prisonniers.

Il est clair que le moral est au plus bas. 

C’est pourquoi, il est possible alors que les 60 000 soldats du Donbass sont martelés et subissent des pertes massives, ils est possible qu’ils craquent soudainement craquer et se rendent en masse. 

Comme le dit Ritter, les armées résistent et résistent… jusqu’à ce qu’elles ne le fassent plus. Et c’est souvent d’un seul coup, soudain. 

Beaucoup d’Ukrainiens ont compris que ce sont les américains qui combattent les russes jusqu’au dernier Ukrainien. Cela doit être dévastateur pour le moral des troupes ukrainiennes de voir un sacrifice aussi vain et dénué de sens. Combien de temps un peuple peut-il supporter de telles insultes ?

La guerre du Donbass pourrait être terminée en quelques jours ou une semaine au lieu d’un mois.

La seule « surprise » qui, selon Martyanov, est arrivée aux Russes, c’est de constater à quel point l’armée ukrainienne a subi un « lavage de cerveau ». Cela, ajouté à la crainte que les Russes ne les exécutent s’ils sont capturés, comme l’ont dit de nombreux prisonniers les retient de se rednre ou deserter . C’est probablement tout ce qui tient les Ukrainiens ensemble à ce stade. C’est la raison pour laquelle les Russes laissent les prisonniers appeler chez eux pour dire à leurs proches à quel point ils sont bien traités – c’est un stratagème de subversion. 

Les Russes savent que cela fera bouger les choses , sinon à l’avant, du moins à l’arrière.

À l’inverse, cela doit être dévastateur pour le moral des troupes ukrainiennes de voir un sacrifice aussi vain et dénué de sens. Combien de temps un peuple peut-il supporter de telles insultes ?

2 réflexions sur “Guerre psychologique

  1. Bonjour
    Ne pas humilié les prisonniers , les perdants … ne pas en faire des revanchards … sinon comme pour 14/18 … la haine , la rage , l’esprit de revanche sera terrible …
    Regardez tous les pays ‘ libéré ‘ par l’oncle Sam …
    De plus … l’ennemi ‘ réel ‘ n’est pas forcément le soldat d’en face … mais le marionnettiste qui dirige la ‘ masse ‘…

    J’aime

  2. Bonjour M. Bertez
    On peut même se demander si la censure féroce qui est appliquée en Europe n’a pas aussi pour but d’empêcher les Ukrainiens belligérants de prendre conscience de ce qui se trame réellement .
    En ce temps de réseaux sociaux et d’informations en continu, garder les moral des combattants et sauvegarder le narratif qui les propulse est crucial et devient compliqué.
    En Ukraine c’est d’autant plus important qu’ils parlent la même langue , ou presque, de part et d’autre….
    Ce genre de manipulation des cerveaux pour faire durer des tueries et servir des intérêts étrangers devrait être classé dans les crimes contre l’humanité.
    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s