Le secrétaire américain à la Défense Austin jette l’Ukraine par la fenêtre!

C’est le combat de l’Ukraine. Ce n’est pas le combat des États-Unis. » C’est ainsi que le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin a répondu sur la guerre russo-ukrainienne lors d’une conférence de presse lundi. « En fin de compte, ce à quoi ressemblera l’état final sera défini par les Ukrainiens, et non par nous », a-t-il ajouté.

Des experts ont déclaré au Global Times que l’Ukraine se trouvait dans une situation relativement passive sur le champ de bataille. Selon l’expert militaire chinois et commentateur de télévision Song Zhongping, la victoire des troupes russes à Marioupol est un tournant majeur. « Les États-Unis surveillent de près et avec anxiété le développement de la guerre, car la situation favorise la Russie« , a-t-il noté.

Les remarques d’Austin semblent respecter le droit du peuple ukrainien à « déterminer son propre destin » dans la guerre, mais ses paroles impliquent l’attitude que Washington a depuis le début du conflit militaire : il essaie d’éviter une implication directe dans la guerre autant que possible.

« Les États-Unis essaient de présenter le conflit comme une guerre entre la Russie et l’Ukraine afin qu’ils puissent s’en sortir le plus facilement possible« , a déclaré Zhang Tengjun, directeur adjoint du Département des études Asie-Pacifique à l’Institut chinois des études internationales. .

« Washington n’est pas prêt à affronter Moscou de front, donc ce qu’Austin essaie de mettre en évidence, c’est d’éviter d’envoyer un mauvais signal à la Russie qui pourrait déclencher un conflit plus important entre les deux », a ajouté Zhang.

Song a déclaré que les remarques d’Austin démontraient que les États-Unis tentaient de se renvoyer la balle. Autrement dit, si les troupes ukrainiennes perdent la guerre, cela n’a rien à voir avec les États-Unis. « Une déclaration aussi éhontée signifie que le pays peut abandonner ses alliés et partenaires à tout moment« , a-t-il ajouté.

Dans cette guerre en cours, les États-Unis ou l’OTAN utilisent l’Ukraine comme mandataire contre la Russie. Lorsque le proxy est dans un état défavorable, les États-Unis commencent à garder ses distances avec lui. Une fois qu’il ne parvient pas à atteindre ses objectifs, le proxy sera abandonné comme un morceau de papier de rebut.

En déclarant que la crise ukrainienne est l’affaire des Ukrainiens (et des Russes), l’administration Biden refuse également de reconnaître que son pays est largement à l’origine de la création de la crise.

Mais puisque les États-Unis et leurs principaux alliés occidentaux ont déjà choisi de soutenir pleinement l’Ukraine diplomatiquement et de lui fournir des armes et une aide financière, il est clair qu’ils ont déjà pris parti. S’ils veulent rester en dehors de cette affaire, ils auraient dû le faire en premier lieu. Il est tout à fait absurde pour eux d’agir comme si la guerre n’avait rien à voir avec eux.

En fait, les États-Unis et l’Occident ont définitivement une idée de ce à quoi ressemble « l’état final » : ils veulent que la Russie soit lourdement vaincue par l’Ukraine avec leur aide. Pour que cela devienne réalité, les États-Unis et l’OTAN ont placé l’Ukraine, qui n’est ni un allié des États-Unis ni un membre de l’OTAN, dans une position où elle doit continuer à se battre, même si cela signifie « combattre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien », même si le pays et son peuple sont déjà couverts de blessures et de cicatrices.

La déclaration d’Austin a dû porter un coup direct à ceux qui soutiennent « l’indépendance de Taiwan », car il s’avère que si vous êtes un pion des États-Unis, vous finirez par être de la chair à canon.

Pour les États-Unis, rien ne peut l’emporter sur leurs intérêts.

https://www.globaltimes.cn/page/202205/1266473.shtml

This is Ukraine’s fight. It’s not the US’ fight. » This is how US Secretary of Defense Lloyd Austin answered on the Russia-Ukraine war at a press conference Monday. « At the end of the day, what end state looks like will be defined by the Ukrainians, and not by us, » he added.

Experts told the Global Times Ukraine is in a relatively passive situation on the battlefield. According to Chinese military expert and TV commentator Song Zhongping, Russian troops’ victory in Mariupol is a major turning point. « The US is watching closely and anxiously the development of the war, as the situation is favoring Russia, » he noted.

Austin’s remarks appear to respect the Ukrainian people’s right to « determine their own destiny » in the war, but his words imply the attitude that Washington has been holding since the beginning of the military conflict: It is trying to avoid direct involvement in the war as much as possible.

« The US is trying to portray the conflict as a war between Russia and Ukraine so that it can take itself out as much as possible, » said Zhang Tengjun, deputy director of the Department for Asia-Pacific Studies at the China Institute of International Studies.

« Washington is not ready to confront Moscow head-on, so what Austin tries to highlight is to avoid sending a wrong signal to Russia that may trigger a larger conflict between the two, » Zhang added.

Song said Austin’s remarks demonstrated that the US is attempting to pass the buck. That is, if the Ukrainian troops lose the war, it has nothing to do with the US. « Such a shameless statement means the country can abandon its allies and partners any time it wants, » he added.

In this ongoing war, the US or NATO is using Ukraine as its proxy against Russia. When the proxy is in an unfavorable state, the US starts to keep its distance from it. Once it fails to accomplish its goals, the proxy will be abandoned like a piece of waste paper.

By stating the Ukrainian crisis is a matter for the Ukrainians (and the Russians), the Biden administration also refuses to acknowledge that his country is very much behind the creation of the crisis.

But since the US and its core Western allies have already chosen to fully support Ukraine diplomatically and provide it with arms and financial aid, it is clear that they have already taken one side. If they want to stay out of this matter, they should have done so in the first place. It is quite absurd for them to act as if the war has nothing to do with them.

In fact, the US and the West definitely have an idea of what the « end state » looks like: They want Russia to be heavily defeated by Ukraine with their assistance. To make this come true, the US and NATO have put Ukraine, which is neither a US ally nor a NATO member, in a position where it has to continue to fight, even if it means « fighting Russia to the last Ukrainian, » even if the country and its people are already covered with wounds and scars.

Austin’s statement must have dealt a direct blow to those who support « Taiwan independence, » because it turns out if you are a pawn of the US, you will end up being cannon fodder.

For the US, nothing can override its interests.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s