Les armes bio, les insectes, les récoltes

 Le rapport 

Je n’ai aucune idée bien sur sur la veracité de ce texte . Il doit cependant être lu.

« Le projet d’insectes transformés en arme met en danger la sécurité alimentaire mondiale, en particulier dans les » pays rivaux « à proximité des laboratoires biologiques américains. »

les Etas-Unis ont déjà testé des insectes comme armes.

Le programme est géré par la DARPA, nous savons donc que son objectif n’est pas de protéger les cultures vivrières. Et si vous aviez deviné qu’il s’agissait de la transmission de virus, vous auriez raison .

Zhang Jie, un expert de l’Institut de protection des plantes de l’Académie chinoise des sciences agricoles (CAAS), a déclaré au Global Times que la possibilité d’utiliser des insectes comme vecteurs de bactéries et de virus nocifs pour attaquer les cultures et provoquer une crise alimentaire existe non seulement , mais a également beaucoup de place pour l’expansion.

Il a dit que trois cultures principales – le riz, le blé et le maïs – ont toutes des virus, des bactéries ou des champignons mortels. En réalité, les ravageurs ciblés, tels que les cicadelles du riz et les pucerons du blé, peuvent transporter différents virus pour infecter les cultures, causant d’énormes pertes.

« Il serait mortel de transformer un insecte en arme biologique, car jusqu’à présent, les virus dans les cultures ont été très difficiles à contrôler. Une fois qu’une culture infectée développe des symptômes, il est presque impossible de la sauver. Et le virus continue de muter, créant encore plus de virus. avec de grandes difficultés de prévention », a déclaré Zhang.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s