Ukraine: l’évaluation des pertes Ukrainiennes

Les divergences publiques entre Zelensky et le Général  Zaluzhny qui appelle à faire reculer les soldats ukrainiens et à leur sauver la vie à un moment où le président estime que « nous devons tenir jusqu’au bout quoi qu’il arrive ». confirment que la question des pertes utiles et inutiles est au centre des débats en ce moment en Ukraine.

Les évaluations sont très difficiles et seules des estimations larges sont possibles .

Les autorités russes semblent avoir fait le choix de minimiser les pertes Ukros;

 Le RuMoD dit qu’ils ont décidé de ne publier que des victimes ukrainiennes absolument confirmées, car toute erreur « optimiste » serait immédiatement repérée par la machine d’information occidentale et serait étirée et exhibée pour détruire la confiance dans les informations russes . Ils ont donc décidé de « minimiser » leurs succès au point que la propagande occidentale ne pourra plus les serrer.

Et plus précisément à propos des pertes humaines, il a dit qu’elles n’incluaient dans le « décompte des corps » que lorsque avec une certaine certitude on pouvait compter les corps individuels, avant ou après la frappe. Peut-être que ce n’est pas absolument exact et que tous les corps ne sont pas comptés, mais quand même.

Il a été souligné que s’ils détruisent un bâtiment, comme un dépôt, un QG, un bunker ou autre, ils comprennent qu’ils ont très probablement tué des Ukrainiens à l’intérieur. Mais, à moins d’un hasard, le RuMoD ne sait jamais combien de soldats y ont péri.

Voici un point de vue:

 À mon avis, ces chiffres ne sont que des « tueries confirmées », comme on dit. 

Fondamentalement, toutes les estimations d’Ukrainiens morts sont faites à partir de drones ou d’une évaluation tion basée sur la taille de l’équipage d’un char ou sur le nombre de soldats dans un AFC.

Lisez le reste de ces briefings quotidiens du MoD. Ils montrent littéralement * des centaines * d’attaques contre des «concentrations de main-d’œuvre et d’équipement» , des «dépôts de ravitaillement» et des «postes de commandement». 

Pensez-vous que ces « concentrations » ne sont que des chars innocents et des AFC garés dans un champ sans personne autour ? Qu’il n’y a pas au moins *un* soldat ukrainien qui se tient là dans un « poste de commandement » ou un « dépôt de ravitaillement » ?

Bien sûr, il qu’il y en a. 

Les chiffres des victimes par le MoD Russe sont les chiffres minimaux. Les vrais chiffres sont au moins deux ou trois fois plus élevés. Ce qui signifie que l’Ukraine perd en *réel* un minimum de 600 à 1 000 soldats par jour, peut-être certains jours jusqu’à 1 500. 

Le mois dernier, il y a eu quelques jours où les seules frappes de missiles ont touché 1 000 à 1 200 cibles par jour, tuant sans aucun doute au moins un soldat ukrainien par frappe.

Multipliez cela par les 90 derniers jours. C’est le vrai chiffre des pertes ukrainiennes. 

L’Ukraine a commencé avec prétendument 200 000 à 250 000 soldats. Ils ont perdu *au moins la moitié* de ce chiffre au cours des 90 derniers jours. C’est pourquoi vous ne voyez rien d’autre que des soldats de la Garde nationale interviewés dans les vidéos et les articles de journaux. C’est tout ce qu’il leur reste.

Le front du Donbass s’effondre de plus en plus vite. De plus en plus d’unités ukrainiennes choisissent de battre en retraite à la hâte, comme en témoigne le fait qu’elles ne prennent plus le temps de détruire les bâtiments des villes occupées. De plus en plus d’unités se rendent en masse.

L’opération Donbass sera probablement terminée d’ici la fin juin, sinon plus tôt.

Ht RSH

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s