Les nouvelles. Rosenberg, la récession est là.  Mauvais pressentiment : Musk veut supprimer 10 % des emplois chez Tesla.

Emploi US encore fort

La frénésie d’embauche aux États-Unis s’est poursuivie en mai : les employeurs ont créé 390 000 emplois et les gains horaires moyens ont augmenté de 5,2 % par rapport à l’année dernière.

Here’s what you need to know:

Petrole, une goutte d ‘eau

Les prix du brut n’ont pas été affectés par la décision de l’OPEP+ d’ouvrir les robinets, le baril de WTI a encore grimpé de 5 $ au niveau de 117 $ jeudi. 

Le groupe pétrolier a accepté d’augmenter la production de 648 000 barils par jour en juillet et en août, contre 432 000 bpj chaque mois selon un engagement antérieur. 

Ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan (648 000 barils équivalent à 0,7 % de la demande mondiale quotidienne) et la plupart des membres de l’OPEP (à l’exception de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis) pompent déjà à pleine capacité. 

La production de la Russie a également chuté d’environ 1 million de bpj à la suite des sanctions occidentales suite à son invasion de l’Ukraine, et cela pourrait encore chuter jusqu’à 2 à 3 millions.

Commentaire: « C’est comme si le groupe tirait des balles en caoutchouc sur le marché pétrolier », a expliqué Christyan Malek, responsable de la recherche sur les actions pétrolières et gazières chez JP Morgan. « Ce’

« Les États-Unis continueront d’utiliser tous les outils à leur disposition pour faire face aux pressions sur les prix de l’énergie », a déclaré la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, reconnaissant que l’Arabie saoudite, présidente de l’OPEP+, avait « réalisé ce consensus ». 

Les Saoudiens avaient auparavant rejeté toutes les demandes des États-Unis d’augmenter la production alors que l’administration Biden s’était rapprochée de la famille royale dans un contexte de relations tendues à propos de la guerre au Yémen et du meurtre du journaliste américain Jamal Khashoggi. 

Des tentatives ont été faites ces dernières semaines pour réparer les tensions de longue date alors que les prix de l’essence aux États-Unis ont atteint des niveaux record et que le président Biden cherche à visiter le Royaume lors d’un voyage dans la région plus tard ce mois-ci.

[Yahoo/Bloomberg] Futures Drop With Tesla Jobs, US Payrolls in Focus: Markets Wrap

[Yahoo/Bloomberg] Oil Hangs on to Weekly Gain as OPEC+ Supply Boost Disappoints

[Reuters] U.S. bond funds post first weekly inflow in five months

[Reuters] Some hedge funds face steep losses after betting on hot sectors

[Reuters] Exclusive: Elon Musk wants to cut 10% of Tesla jobs

[Reuters] As Shanghai reopens, California ports prepare for cargo surge

[Reuters] Turkish inflation soars to 73%, highest since 1998

[Reuters] Russian Pacific fleet begins week-long exercises with more than 40 vessels -Russian agencies

[Bloomberg] US East Coast Fuel Crisis Deepens Ahead of Peak Season

[FT] Soaring costs squeeze farmers’ returns in North American grain belt

[FT] Luna crash sends a chill through decentralised finance market

[FT] ‘All the power is in his hands’: why Xi Jinping remains supreme

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s