Biocides en Espagne. Non! Dites moi que ce n’est pas vrai!

Je n’ose y croire

Le gouvernement espagnol a ordonné aux militaires de pulvériser discrètement des chemtrails mortels sur ses citoyens avec l’autorisation de l’ONU sous couvert de « l’état d’urgence pour la gestion de la situation de crise sanitaire causée par le Covid-19. »

Le programme de chemtrails, qui implique la pulvérisation de biocides sur la population, a été autorisé par décret royal, a été discrètement reconnu par le gouvernement le 16 avril 2020, un mois seulement après que l’Organisation mondiale de la santé ait annoncé que le Covid-19 était une pandémie.

L’ordonnance SND/351/2020 publiée par le gouvernement espagnol dans le Journal officiel de l’État se lit comme suit :

L’ordonnance SND/351/2020, du 16 avril, qui autorise les Forces et Unités Armées et les Unités Militaires d’Urgence à utiliser des produits chimiques biocides autorisés par le Ministère de la Santé pour la désinfection afin de faire face à la Crise Sanitaire du Covid 19.

Le décret royal 463/2020, du 14 mars, déclare l’état d’urgence pour la gestion de la situation de crise sanitaire causée par le COVID-19, qui comprend une série de mesures visant à protéger le bien-être, la santé et la sécurité des citoyens, à contenir la progression de la maladie et à renforcer le système de santé publique.

Le ministre de la Santé, Salvador Illa Roca, a également reçu des pouvoirs supplémentaires pour « dicter » des ordres aux militaires pendant l’ »urgence sanitaire ».

Concrètement, conformément aux dispositions de l’article 4.3 du Décret Royal 463/2020, du 14 mars, le Ministre de la Santé est habilité à dicter les ordres, résolutions, dispositions et instructions interprétatives qui, dans le cadre de son champ d’action en tant qu’autorité déléguée, sont nécessaires pour garantir la prestation de tous les services, ordinaires ou extraordinaires, afin de protéger les personnes, les biens et les lieux, par l’adoption de l’une des mesures prévues à l’article 11 de la Loi Organique 4/1981, du 1er juin, des états d’alarme, d’exception et de site.

Pour l’accomplissement effectif de ces mesures, les délégués des autorités compétentes pourront requérir l’action des Forces armées, conformément à ce qui est prévu à l’article 15.3 de la loi organique 5/2005, du 17 novembre, de la défense nationale.

Le ministère de la Santé a reconnu qu’il avait évalué la capacité virucide des désinfectants chimiques.

Le ministère de la Santé a publié et mis à jour la liste des biocides à utiliser contre le nouveau coronavirus, autorisés et enregistrés en Espagne conformément à la norme UNE-EN 14476, qui évalue le pouvoir virucide des antiseptiques et des désinfectants chimiques. En particulier, en raison de leur efficacité particulière, certains biocides sont établis dans le groupe principal 1 de l’article 1.1 du décret royal 830/2010, du 25 juin, qui établit la réglementation de la formation pour effectuer des traitements avec des biocides.

L’arrêté du gouvernement espagnol préconise explicitement l’utilisation de « supports aériens » et de « techniques de désinfection aérienne » afin d’atteindre rapidement « toutes les surfaces » via des techniques de nébulisation, de thermonébulisation et de micro-nébulisation.

Parmi les techniques de désinfection les plus efficaces, il y a l’utilisation de médias aériens, puis à travers eux, avec des techniques de nébulisation, thermonébulisation et micro nébulisation, toutes les surfaces sont atteintes rapidement, en évitant de dépendre de l’application manuelle, qui est plus lente, et parfois n’atteint pas toutes les surfaces car il y a des obstacles qui empêchent de les atteindre.

Les unités de défense NRBC des Forces Armées et de l’Unité Militaire d’Urgence (UME) disposent des moyens personnels, des matériaux, des procédures et de la formation suffisante pour réaliser la désinfection aérienne, puisqu’il s’agit d’opérations qu’elles exécutent régulièrement, à l’exception qu’au lieu d’utiliser des produits biocides, elles le font avec d’autres produits chimiques décontaminants. Par conséquent, compte tenu de ce qui précède et de l’effet d’amélioration et de rationalisation des opérations de désinfection de tous les types d’installations que le personnel des Forces Armées vient à effectuer, il est considéré approprié d’autoriser, à titre exceptionnel et pour la durée de l’état d’alarme, les Unités de Défense NRBC des Forces Armées et l’UME, l’utilisation de désinfectants et biocides du groupe principal 1 décrit dans l’article 1.1 du décret royal 830/2010, du 25 Juin, qui établit la réglementation.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement espagnol est mêlé à un scandale de chemtrail.

En 2015, quatre lanceurs d’alerte de l’Agence météorologique de l’État ont annoncé via le Parlement européen que des avions pulvérisaient régulièrement dans toute l’Espagne :

« Le 19 mai 2015, l’eurodéputé Ramon Tremosa i Balcells (ALDE) a annoncé au Parlement européen que quatre travailleurs de l’Agence météorologique de l’État avaient avoué que l’Espagne était entièrement pulvérisée par des avions qui répandent du dioxyde de plomb dans l’atmosphère, de l’iodure d’argent et de la diatomite. L’objectif, selon le même député, serait de repousser les pluies et de permettre aux températures d’augmenter, ce qui crée un environnement climatique estival pour le tourisme et, en même temps, aide les entreprises du secteur agricole. Ce dernier, à son tour, produit des gouttes froides de grande intensité ».

Publicité

4 réflexions sur “Biocides en Espagne. Non! Dites moi que ce n’est pas vrai!

  1. En espérant ne pas faire doublon (car je ne fais que passer) :

    J’aime

  2. Je vous renvoie sur ce site spécialisé sur la question et taxé par « le monde » comme conspirationniste (https://www.lemonde.fr/planete/article/2014/08/11/les-chemtrails-un-hoax-climato-complotiste-persistant_5993413_3244.html): http://www.chemtrails-france.com/

    Ce qui est amusant avec le debunking anti conspirationniste c’est qu’ils vous fournissent le moyen de vous réinformer. Quand une info comme celle-ci ressort (l’Espagne) on se rend compte que le doute n’est plus permis mais il nous reste à évaluer l’ampleur des préjudices e les véritables raisons qui les motive: malthusianisme, populicide doux?

    J’aime

  3. « puisqu’il s’agit d’opérations qu’elles exécutent régulièrement », c’est en réalité une pratique courante.
    On nous asperge comme des légumes,
    on nous vaccine comme du bétail,
    et tout le reste,
    TOUT est en INFLATION, no limit!
    cette époque est surradicale.

    J’aime

  4. Bonsoir M. Bertez

    Ahurissant! Cependant, dans son livre, Jeremy Farrar – directeur de Wellcome et interlocuteur de Fauci au début de l »épidémie révèle qu’il ont tous pensé au début que cela résultait probablement à 70% soit d’une fuite de labo , soit d’un relâchement volontaire de la part des chinois. le fait qu’ils aient publié tout de suite après une lettre affirmant qu’il s’agissait d’une zoonose n’enlève rien à ce qu’ils ont pensé au début. sachant que la communauté des virologues était nécessairement au courant, par les publications scientifiques et les brevets,des travaux menés à Wu Han et ailleurs ( voir les labos semi clandestins en ukraine et en europe subventionnés par le pentagone) , il est un peu logique de se poser la question d’une action en panique des autorités un peu dans le brouillard.
    Ce qui n’ôte rien au scandale ( un de plus) des apprentis sorciers aspergeant leurs pays par goût du lucre.
    L’Occident ressemble de plus en plus à l’Atlantide de Platon! On sait ce qu’il en advint.
    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s