Medvedev retire les gants

L’ex-président russe MEDVEDEV en a apparemment fini avec « la merde » de l’Occident. C’est un énorme changement d’attitude pour lui, réservé d’habitude. Il fait toujours partie du haut gouvernement russe.

« Dans le tango sans fin des sanctions économiques contre la Russie, la question est en quelque sorte oubliée, à qui sont-elles destinées? Qui les auteurs voulent-ils punir ?


Le Président, la direction politique et militaire du pays ? Non. C’est évident. Et cela est reconnu par leurs auteurs. Aucun d’entre nous n’a de biens, de comptes ou d’intérêts importants à l’étranger. On n’y va pas pour se reposer et travailler.


Les grandes entreprises russes ? Oui, elles ont certainement engagé des ressources importantes. Biens étrangers perdus. Mais soyons honnêtes, pour elles, ces confiscations ne sont pas du tout fatales. elles vivront avac. Il leur reste beaucoup de choses en Russie. Cela leur suffira ainsi qu’à leurs descendants.

Alors – contre qui tout cela ?
La conclusion semble dégoûtante – ces sanctions sont dirigées précisément contre le peuple russe. Cette conclusion est décourageante, mais, hélas, elle est vraie. Ils nous détestent tous ! Au cœur de ces décisions se trouve la haine de la Russie , haine des Russes, de tous ses habitants. Ils détestent notre culture. D’où l’annulation de Tolstoï, Tchekhov, Tchaïkovski et Chostakovitch. Haine pour notre religion. D’où la volonté de détruire l’Église orthodoxe russe et d’imposer des sanctions à son patriarche. 

Et cela a presque été toujours le cas. Et à l’époque d’Alexandre Nevsky. Et au Temps des Troubles. Et pendant la guerre patriotique de 1812. Et bien sûr, au XXe siècle, lorsque l’URSS vivait constamment sous de nombreuses sanctions. Sans compter que le monde occidental de la fin des années trente voulait que l’Union périsse dans le combat contre Hitler.

Cette haine est dégoûtante et irrationnelle. Mais cela ne signifie pas que nous devons la supporter. Nous devons juste tirer toutes les conclusions nécessaires pour l’avenir. Nous devons nous souvenir de cette attitude envers nous. Et ne pas pardonnez à ceux qui nous haïssent. Jamais.

On me demande souvent pourquoi mes messages sur Telegram sont si durs.


La réponse est que je les déteste. Ce sont des salauds. Ils veulent la mort pour nous, pour la Russie. Et de mon vivant, je ferai tout pour les faire disparaître.

Une réflexion sur “Medvedev retire les gants

  1. Non Mr MEDVEDEV nous sommes le peuple et nous n’avons aucune haine envers les russes. Nous subissons le mépris de nos pseudos élites en France. Une amie française enseignante s’est installée définitivement à côté de Moscou. Je viendrai un jour pour voir Saint Pétersbourg.
    Respect à votre Patriarche

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s