A propos du « faux défaut » mais « vrai blocage » de paiement sur la dette russe.

« L’essentiel de la déclaration du ministère des Finances de la Fédération de Russie :

La Russie a effectué un paiement anticipé sur les euro-obligations ;

La Russie ne refuse pas d’honorer ses dettes envers toutes les catégories d’investisseurs ;

la non-réception du paiement sur les euro-obligations par les investisseurs à la suite d’actions de tiers n’est pas prévue dans les documents comme un défaut ;

le fait que les investisseurs ne reçoivent pas un paiement de la Russie doit être considéré dans le cadre des normes juridiques générales, en tenant compte de toutes les circonstances et actions des parties ;

Les investisseurs étrangers doivent contacter les institutions financières en cas de non-réception du paiement sur les euro-obligations de la Fédération de Russie. »

Les Russes en deux mots disent aux détenteurs d’obligations de harceler leurs propres gouvernements / autres institutions. L’argent est là, s’il est bloqué du côté du destinataire, ce n’est pas leur affaire.

Une réflexion sur “A propos du « faux défaut » mais « vrai blocage » de paiement sur la dette russe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s