Rally de nettoyage ou fin de la baisse?

La question que se posent les participants aux marchés est évidemment de savoir si la baisse est terminée ou si nous sommes dans un rally qui nettoie les excès de la baisse.

Personne ne peut répondre à cette question, même pas Powell ou le patron de la Fed de New York en charge de la manipulation des marchés.

Il n’y a pas d’initié, c’est la Grande Aventure.

Bien sur on sait que pour des raisons de concurrence géopolitique , les autorités américaines ne peuvent se permettre de laisser leur marché financier devenir horrible , on sait aussi qu’elles ne souhaitent pas que la spéculation haussière reprenne et qu’elles aimeraient un haut plateau , mais ont-elles les moyens d’imposer leur souhaits?

Bien sur que non! Nous sommes dans une phase de transition de cycle long , de transition entre des régimes différents, avec des forces colossales qui sont en action et personne ne peut être sur de les maitriser.

La psychologie des foules est certes fabriquée, pilotée, encadrée mais à la faveur d’un catalyseur, cette psychologie des masses peut s’orienter de façon défavorable, la mayonnaise peut prendre, tout le monde peut se précipiter vers la sortie, et les effets de boule de neige peuvent s’enclencher. C’est ainsi que fonctionnent les animal spirits.

En matière d’investissement de long terme Hussman professe qu’il n’est pas besoin de faire des previsions. Il suffit, explique-t-il, d’observer le marché , de considérer les valorisations, les jauges les plus éprouvées et les éléments internes pour savoir qu’il n’est pas rentable d’investir son argent.

Il y a quasi certitude que l’on sera ruiné.

Je dis « quasi certitude » et non pas « certitude » car je tiens compte de l’illusion monétaire; on peut imaginer un scenario dans lequel l’inflation s’emballe à la suite d’une énième erreur des autorités et alors les marchés changent de nature et de déterminants: les marches deviennent simplement des alternatives irrationnelles à la monnaie qui brule les doigts, ce qui donne des performances apparentes mais fictives.. Certes en réel, les indices sont laminés mais en nominal ils donnent l’impression de performer. C’est pour cela que je suis prudent et que je dis bien : « quasi ».

Investir dans la situation actuelle dans une perspective de long terme ne donnera aucune rentabilité, n’autorisera aucune performance, pire cela exposera à une chute probable de l’ordre de 50% des indices.

John P. Hussman, Ph.D.

@hussmanjp

·

Mise à jour rapide – Avec des jauges d’évaluation fiables toujours au-delà de tous les extrêmes d’avant août 2020 et des éléments internes du marché toujours divergents, je considère toujours cela comme un « rally de compensation » comme un piège; ceci jusqu’à/à moins que les éléments internes ne changent. Nous sommes dans un retracement tout à fait classique , on comble les trous et les Gap.

Aucune prévision n’est requise pour savoir qu’il n’est pas attrayant d’investir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s