Le flux d’aide financière internationale à l’Ukraine s’est tari en juillet. Stoltenberg appelle à un long soutien; Kissinger aux négociations.

Télégramme ( https://t.me/rezident_ua/13702 )

L’aide financière de l’Occident à l’Ukraine continue de baisser – la dernière subvention majeure était de 1 milliard d’euros sur les 9 milliards d’euros prévus et « suspendus », et jusqu’à présent l’argent ne vient pas même sous forme de prêts, sans parler de la gratuité financement.


Il existe une option selon laquelle les États-Unis continueront à soutenir financièrement l’Ukraine dans les combats, mais les choses ne vont pas si bien avec les partenaires européens : le camp des partisans du dialogue dans la guerre, dirigé par les dirigeants de l’Allemagne, de la France et de l’Italie , gagnera de plus en plus d’influence, faisant pression sur les autorités ukrainiennes pour qu’elles reprennent les négociations avec la Russie. 

Une guerre prolongée en Ukraine n’est pas une option pour les Européens – l’inflation et la hausse des prix «frappent» de plus en plus les citoyens de l’UE, à la suite de quoi l’une des régions les plus sûres financièrement a été confrontée à une pauvreté de masse, et un nombre croissant de personnes glissent vers la pauvreté. 

L’inflation dans la zone euro a atteint plus de 9 % en juillet 2022. On s’attend à ce qu’en hiver, le chiffre devienne déjà à deux chiffres en raison d’une forte augmentation des prix de l’énergie. Alors dans un futur proche, les Européens ne soutiendront pas l’Ukraine. 

Télégramme ( https://t.me/rezident_ua/13702 )

L’aide financière de l’Occident à l’Ukraine continue de baisser – la dernière subvention majeure était de 1 milliard d’euros sur les 9 milliards d’euros prévus et « suspendus », et jusqu’à présent l’argent ne vient pas même sous forme de prêts, sans parler de financement gratuit..


Le flux d’aide financière internationale à l’Ukraine s’est tari en juillet. Aucun grand pays de l’UE, comme l’Allemagne, la France ou l’Italie, n’a pris de nouveaux engagements significatifs. 

C’est ce qu’indique le rapport de l’Institut de Kiel pour l’économie mondiale (IFW) daté du 18 août. Du 2 juillet au 3 août, l’Ukraine a reçu environ 1,5 milliard d’euros de nouveaux engagements. Au total, le tracker IFW a enregistré des engagements pour un montant de 84,2 milliards d’euros. 

Il est à noter que l’Allemagne n’a pas annoncé de soutien supplémentaire à l’Ukraine, bien qu’elle ait précédemment promis « une assistance militaire importante ». »

Il s’avère que les Européens ont en fait « jeté » l’Ukraine – le flux financier vers Kiev a été réduit à néant, et en hiver, la « zrada » deviendra à part entière dans le contexte de la hausse des prix de la nourriture et de l’électricité dans l’UE. 

En outre, à l’étranger on n’est pas non plus confiant dans le soutien à long terme de l’Occident à l’Ukraine – l’analyste du lieutenant-colonel américain à la retraite Daniel Davis estime que les livraisons d’armes à Kiev pourraient s’arrêter à l’automne ou à l’hiver. Et tout cela en raison du fait que dans l’économie des pays occidentaux, il y a des signes d’une récession imminente.


Le « partenariat » entre l’Ukraine et les pays occidentaux est résumé par l’analyste Gerald Hyman – dans un article pour The National Interest, il note que « les pays occidentaux qui soutiennent Kiev doivent développer une nouvelle stratégie de comportement, sinon ils risquent « l’épuisement ». Et c’est vrai : si les Ukrainiens font face à la saison de chauffage la plus difficile de leur vie, les Européens devront faire face à des problèmes économiques, énergétiques et alimentaires en même temps cet automne

Télégramme ( https://t.me/rezident_ua/13702 )

L’aide financière de l’Occident à l’Ukraine continue de baisser – la dernière subvention majeure était de 1 milliard d’euros sur les 9 milliards d’euros prévus et « suspendus », et jusqu’à présent l’argent ne vient pas même sous forme de prêts, sans parler de la gratuité financement.

Azmilitary1🛰🌏🌍🌎, [20/08/2022 00:41]


Former US Secretary of State Henry Kissinger believes that the prolongation of the conflict in Ukraine threatens to escalate and it needs to be completed through negotiations. He expressed this opinion in a podcast by CNN correspondent David Axelrod, released on Friday.

« It (the conflict) must end with negotiations. I would assume that Russia will remain as a state at the end, and Ukraine will also remain a state, and the situation will radically change, because Ukraine was armed by NATO, it was closely connected with NATO, and certain relations with NATO will remain, » he said.

I think that Ukraine’s proposals to join NATO were a mistake, but this is already in the past, taking into account what happened.

So there should be negotiations, and I would warn against prolonging the war indefinitely. Because then it will look more and more like the First World War, there will probably be an escalation. So I hope that soon the NATO countries will agree with each other on what the conclusion should be, what results the negotiations can come to. »

https://edition.cnn.com/audio/podcasts/axe-files/episodes/ed2284f3-8342-4104-94d5-aef50021bc00

Azmilitary1🛰🌏🌍🌎, [23/08/2022 16:32]
[ Photo ]
NATO Secretary General Jens Stoltenberg said during the Crimean Platform summit that Ukraine is facing a « difficult winter », so the Alliance should « establish long-term support »

« We are committed to a long-term partnership with Ukraine. We will help Ukraine move from Soviet standards [of armaments] to NATO standards, carry out reforms in the defense and security sectors, and help on the path of… recovery. The coming winter will be hard… Therefore, we must establish long—term support for Ukraine so that Ukraine remains as a sovereign and independent nation, » he said.


Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s