On attend l’entrée en scène des illusionnistes

Fed’s George Says It Has to Get Rates Higher to Slow Down Demand

  • Kansas City Fed chief says important to clarify destination
  • George speaks to Bloomberg TV in Jackson Hole ahead of forum
  • The Federal Reserve hasn’t yet raised interest rates to levels that are weighing on the economy and may have to take them above 4% for a while.

L’erreur de réglage des autorités en un graphique: elles ont produit elle même l’inflation! Elles ont emballé la demande , l’inflation est conduite par la demande à plus de 60%!

La probabilité de recession aux USA dépasse les 50%

L’Europe est déjà en récession

Probable , fortement envisageable, la récession serait en fait déjà là ! Selon les économistes d’UBS, la zone euro est entrée dans une récession « peu profonde », déclenchée par la flambée des prix de l’énergie et qui durera jusqu’à la fin de l’année. L’économie européenne se contractera de 0,1% au troisième trimestre et de 0,2% au quatrième, affirment les analystes de la banque suisse dans une note reprise par ‘Bloomberg’.

« A la lumière de nouvelles augmentations importantes des prix de l’énergie, qui impliquent une pression supplémentaire sur la consommation des ménages et l’investissement fixe, nous nous attendons maintenant à ce que la zone euro subisse une récession technique », expliquent les économistes dirigés par Reinhard Cluses.

Malgré cette passe négative, les équipes de la banque ont relevé leurs perspectives pour l’ensemble de l’année après une solide performance au cours du deuxième trimestre. La prévision de croissance pour 2023 a néanmoins été ramenée à 0,8% contre 1,2%.

Une hypothèse cruciale d’UBS est que les prix du gaz naturel continueront d’augmenter, mais qu’il n’y aura pas de grave pénurie. Si le rationnement devenait nécessaire, « les dommages économiques seraient probablement bien pires », avertit UBS.

Les économistes de Morgan Stanley anticipent pour leur part une contraction plus profonde de la zone euro qu’auparavant. « Nous constatons un impact plus durable de cette crise énergétique sur l’année prochaine, car nous prévoyons que la hausse des prix et l’incertitude concernant l’approvisionnement énergétique persisteront jusqu’à l’hiver 2023-24″, souligne la banque américaine.

La grande messe Jackson Hole: la claque est prête , elle va jouer son rôle de caisse de résonnance, pas de raisonnance.

Les bookmakers augmentent les spreads pour Jackson Hole, et les investisseurs en prennent note.

Le symposium économique annuel a gagné en importance cette année compte tenu de l’incertitude macroéconomique actuel, ainsi que des fluctuations cohérentes observées parmi les classes d’actifs comme les actions, les obligations et les matières premières.

L’édition de demain du Wall Street Breakfast présentera une ventilation complète de ce qu’il faut rechercher dans le discours du président de la Fed Jay Powell.

Voici quelques « idées » d’analystes avant la conférence et ce que cela pourrait signifier pour le mmarché.

Powell n’est pas Volcker: « Je pense qu’il présentera un argumentaire, comme il l’a fait lors de sa dernière conférence de presse, pour ralentir le rythme des augmentations. Nous avons eu deux mouvements de 75 points de base. Notre attente serait, sauf surprises importantes dans les données , que le mouvement de septembre sera de 50 », a déclaré Jan Hatzius, économiste en chef chez Goldman Sachs. « Je ne pense pas qu’il sera précis sur le chiffre , mais je pense qu’il dira qu’il y a un risque de resserrement excessif, et il est donc logique d’aller un peu plus lentement que les augmentations démesurées. »

Ce n’est pas encore fini: « Il est prudent de supposer que l’un des objectifs de Powell sera de communiquer qu’il reste du travail à faire pour lutter contre l’inflation et que le cycle de hausse ne touche pas à sa fin », a écrit Ian Lyngen, stratège des taux chez BMO Capital Marchés.

Turbulences en vue ? « Tout au long de cette année, ce que nous avons vu, c’est que la volatilité autour du taux des fonds fédéraux a créé de la volatilité sur le marché », a noté Michael Arone, directeur général de State Street Global Advisors. « Je pense que tout cela » essayer de trouver ce niveau « a induit cette volatilité, et je pense que les marchés sous-estiment où la Fed finira. »

« Nous maintenons que l’inflation se résoudra d’elle-même à mesure que les distorsions s’estomperont, et entraîneront probablement un pivot de la Fed », a déclaré Marko Kolanovic, stratège en chef des marchés mondiaux chez J.P. Morgan. « Dans les remarques du président Powell, nous ne nous attendons pas à ce qu’il pointe la main sur l’ampleur du prochain mouvement, qui dépendra des prochaines publications, mais nous pensons qu’il repoussera l’idée qu’un pivot politique dans le sens accommodant arrivera bientôt. »

Le mot de Rosenberg

[Yahoo/Bloomberg] Stocks Rise as China Lifts Mood Ahead of Powell: Markets Wrap

[Yahoo/Bloomberg] Oil Holds Gains With Signs Pointing to Tightening Global Market

[Yahoo/Bloomberg] Gold Rises as Traders Await Key Speech by Powell for Rate Clues

[Yahoo/Bloomberg[ Fed Policy Revamp Turns Two in Jackson Hole. It’s Not Aged Well

[Reuters] Fed’s Powell leaves kid gloves behind as he saddles up for Jackson Hole

[Yahoo/Bloomberg] Fed’s George Says It Has to Get Rates Higher to Slow Down Demand

[Reuters] Fed’s George: Too soon to predict size of Sept hike

[Dow Jones] Jobless claims fall to one-month low of 243,000 — no sign of surging layoffs

[Dow Jones] U.S. house values fell for the first time since 2012, Zillow says. Sellers and buyers are facing a very different housing market to 2020.

[Yahoo/Bloomberg] Biden’s Student-Loan Relief Adds New Wrinkle to Inflation Debate

[Reuters] More U.S. lawmakers set to visit Taiwan, defying angry Beijing

[Yahoo/Bloomberg] China Starts Stealth Fightback Against Powell’s Strong Dollar

[Yahoo/Bloomberg] China Adds 1 Trillion Yuan More of Stimulus to Rescue Growth

[Reuters] China to promote fiscal, monetary policies to support job stabilisation

[Reuters] Exclusive: Some Chinese financiers cold shoulder Beijing’s property rescue call

[Reuters] China’s Chongqing extends power curbs as drought drags on

[Reuters] BOJ policymaker vows to keep ultra-low rates, warns of economic risks

[Reuters] ECB accounts show inflation concerns intensifying

[Yahoo/Bloomberg] French Power Hits Record as Nuclear Halts Deepen Europe’s Crisis

[Reuters] Factbox: Europe’s aluminium smelters cut output as power crunch intensifies

[MSN/WP] Threat of nuclear catastrophe in Ukraine adds to global energy chaos

[NBC] Putin orders increase to size of Russian armed forces

[Bloomberg] Key US Growth Measures Diverge, Complicating Recession Debate

[Bloomberg] Rhine Water Level Set to Fall Again at Key German Chokepoint

[NYT] How China Could Choke Taiwan

[WSJ] Pension Funds Are Selling Their Office Buildings

[FT] Jay Powell faces tough crowd in Jackson Hole after inflation errors

[FT] China unveils $44bn in new support to bolster battered economy

[FT] Hedge funds build biggest bet against Italian debt since 2008

Publicité

Une réflexion sur “On attend l’entrée en scène des illusionnistes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s