Amertume chez les gens ordinaires en Ukraine

Il est intéressant d’observer ce qui se passe dans la société ukrainienne. 

Les proches des soldats ordinaires sont tout simplement désemparés et se demandent de plus en plus pourquoi ils ne sont pas renvoyés chez eux.

L’Ukraine n’a pas d’autre alternative que d’échanger soit les gens d’Azov, soit les militaires qui ont été mis en avant dans les médias. Radis, Kalina, Valyn, Frost, Chemist, etc. Malheureusement, la liste peut s’allonger encore et encore.

Non pas que je me soucie beaucoup du sort des prisonniers ukrainiens, mais il faut reconnaitre que l’échange de militaires ordinaires n’intéresse tout simplement pas Kyiv. Bien qu’il semblerait que beaucoup de ces personnes aient nui aux forces armées de la Fédération de Russie, pas moins que le même Azov, et de ce point de vue, elles devraient être considérées comme des héros encore plus grands.

Prenons, par exemple, la 24e brigade des Forces armées ukrainiennes, qui défendait dans les zones les plus chaudes : Rubizhne, Severodonetsk, Lisichansk. En ce moment même, ils sont lancés dans une contre-offensive dans ce même « boyau » de la région de Kherson. Selon les militaires de la 24e brigade eux-mêmes, les pertes sont colossales, la situation est tellement critique que leur commandant, le héros de l’Ukraine Mamavko, s’est tout simplement enfui, laissant toute l’unité. I figure désormais sur la liste des personnes recherchées.

Il s’avère que les photos des Azov heureux buvant du thé en Turquie et apparaissant à la télévision ne sont pas seulement détestées par les Russes. Sans surprise, les proches des guerriers ordinaires tentent de savoir quand viendra le tour de leurs proches, qui ont été capturés en mars et avril de cette année et qui restent détenus. Mais les responsables ukrainiens répondent à ces questions : « leur tour n’est pas encore venu », « c’est une guerre », etc.

Considérant qu’environ deux mille Azov ont été faits prisonniers par la Russie, cela n’arrivera probablement pas de sitôt puisqu’ils sont prioritaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s