En matière de santé les « scientifiques » gouvernementaux sont aussi compétents et efficaces que les banquiers centraux en matière économique.

De notre lecteur Steve.

Le rapport de la commission d’enquête du Lancet sur la pandémie est à lire en priorité avant de passer à l’examen des différentes politiques suivies ici ou là.


Par ailleurs, une étude menée par des chercheurs de l’ IEP de Grenoble en collaboration avec des chercheurs étrangers, pas spécialement ciblée sur le COVID, avait mis en évidence que les politiques de santé mises en place en cas de problèmes graves ne dépendaient pas de la gravité de l’évènement même mais d’abord de la plus ou moins grande confiance des populations en leurs autorités et des gouvernants envers leurs administrés.


Ainsi la réponse de la France la classait dans les pays de type autoritaire, traduisant une piètre relation de confiance entre administrés et l’Etat.


Le fait que les populations se déclarent en accord avec les politiques suivies ne signifient en aucun cas que ces politiques soient bonnes mais qu’elles ont été bien « vendues ».


Depuis le début des vaccinations quasi obligatoires, on assiste à une flambée jamais vue encore des cancers, maladies cardiovasculaires et neurologiques chez les adultes jeunes au point que la surmortalité dans cette classe serait supérieurs à 11% selon les compagnies d’assurances US.


Vous parlez souvent de l’inversion de sens utilisée pour berlurer les gens, cette technique est aussi utilisée pour le covid: lorsque vous achetez un médicament, la notice qui accompagne le produit liste une série parfois impressionnante d’effets secondaires possibles plus ou moins nocifs ou gênants. Il faut savoir que cette liste est élaborée par les cabinets juridiques des laboratoires afin de se « blinder » au maximum contre toute poursuite: il n’ y a souvent pas de lien prouvé scientifiquement entre un ou plusieurs effets indésirables mentionnés sur la liste et le médicament concerné.

Par contre, dans le cas des « vaccins » à ARNm, la politique inverse a adoptée: presque tous les effets observés suite à l’injection des produits ont été déclarés non liés aux injections quasi par définition.


Il n’y a pas qu’en économie que l’on espère arranger les choses en faisant plus de ce qui à généré les problèmes, la preuve est désormais faite qu’en matière de santé les « scientifiques » gouvernementaux sont aussi compétents et efficaces que les banquiers centraux en matière économique.

Publicité

2 réflexions sur “En matière de santé les « scientifiques » gouvernementaux sont aussi compétents et efficaces que les banquiers centraux en matière économique.

  1. L’incompétence, la bêtise, la corruption des courtisans aux manettes est bien la quintessence de ce qu’a montré Raoult. Ces gens sont toujours en place (ou une autre..) !

    J’aime

  2. Avec le covid et au nom du progrès des scientifiques ont réussit a piétinés toutes les libertés individuelles, ce genre de science pue et personne ne devrait la tolérer.
    J’ai eu le covid et c’est en gros une grosse grippe, mais on a faillit à cause d’abrutis haut placés tomber dans l’eugénisme et le totalitarisme.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s