Point de vue d’un correspondant de guerre pro-russe

KHERSON, C’EST DIFFICILE À CAUSE DES BAVURES DANS LA COORDINATION DES ACTIONS DANS LE CADRE DE L’ENSEMBLE DE L’OPERATION SPECIALE.

Pourquoi, ceux qui sont bien introduits dans le sujet, étaient-ils si heureux de la création d’un commandement unifié de l’Operation? Oui, c’est parce que , le flanc gauche ne savait pas comment le flanc droite se battait. Maintenant, nous récoltons les fruits de ce regroupemnt.

Surovikin a compris ce mécanisme dysfonctionnel. Maintenant, il est nécessaire de rassembler les forces en un seul système, pour parvenir à la discipline la plus sévère des rapports et à l’exécution des ordres.

Kherson. Je pense que si nous parvenons à tout faire correctement, nous resterons debout. D’une manière ou d’une autre, je suis sûr que nous y arriverons. Nous, les journalistes, aussi fous que cela puisse paraître, nous nous nourrissons souvent des sensations que nous procurent les vibrations.

Quant à notre secteur du front de Donetsk, nous avançons . Lentement, mais nous repoussons l’ennemi. Considérant que le front n’a pas encore reçu les contingents de la mobilisation, c’est étonnamment positif.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s