La demande d’or-métal par les banques centrales est au plus haut de 55 ans.

Qui sont les acheteurs mystères responsables du boom de l’or chez les banques centrales ?

Les banques centrales ne speculent pas: elles achètent le métal jaune pour sa valeur d’usage monétaire.

La valeur d’usage de l’or monétaire est celle ci: l’or est l’ultime extincteur de dettes, il est la monnaie des rois. c’est celle que l’on échange dans les transcations souveraines quand le système contractuel s’est effondré.

Le « papier » c’est la monnaie des serfs. Quand les illusions s’effondrent, il reste l’or.

Dans ces conditions les banques centrales veulent le plus d’or possible au prix le plus bas possible.

La hausse des prix est leur ennemie, contrairement aux spéculateurs qui eux, adorent les hausses de cours et les momentum haussiers.

Retenez donc bien ceci: l’or en tant qu’ extincteur de dettes souveraines et moyen d’echange quand tout s’est effondré et par exemple qu’il y a la guerre, l’or est irremplaçable.

Le tout pour un particulier est de savoir de quel coté il se trouve: du coté de spéculateurs qui veulent la hausse de l’or mais pas le metal ou du coté des souverains qui veulent l’or mais surtout pas sa hausse?

la plupart des gens qui achètent de l’or ou croient en acheter n’en achètent pas, ils achtetent un bon de droit à un écart de cours.

L’or c’est autre chose!

Les banques centrales ont acheté une quantité record d’or au dernier trimestre alors qu’elles diversifiaient les réserves de devises étrangères, une grande partie des achats provenant d’acheteurs encore inconnus.

Près de 400 tonnes ont été ramassées par les banques centrales au troisième trimestre, soit plus du quadruple du montant un an plus tôt, selon le World Gold Council. Cela porte le total jusqu’à présent cette année au plus haut depuis 1967, lorsque le dollar était encore soutenu par le métal.

Les prix des lingots ont été mis sous pression cette année par des hausses agressives des taux d’intérêt aux États-Unis alors que la Réserve fédérale s’attaque à la flambée de l’inflation, ce qui a incité les investisseurs des fonds négociés en bourse à vendre l’actif considéré comme non productif. 

Mais le soutien est venu d’autres domaines, tels que les acheteurs au détail en Asie et les banques centrales.

Des banques centrales, dont la Turquie et le Qatar, figuraient parmi les acheteurs récents, ainsi que des achats non déclarés auprès d’institutions – ce qui, selon le WGC, bien qu’il ne soit pas rare, représentait une estimation « substantielle ». Tous les pays ne déclarent pas régulièrement leurs achats d’or, y compris les grands comme la Chine et la Russie.

« Toutes les institutions officielles ne déclarent pas publiquement leurs avoirs en or, ou peuvent le faire avec un décalage », a déclaré le WGC dans un rapport trimestriel publié mardi. « Nous ne pouvons pas exclure d’autres achats non déclarés. »

Le conseil s’attend à ce que l’investissement global dans l’or diminue cette année, car la baisse de la demande d’ETF et de gré à gré compense la vigueur des achats au détail.

Malgré la forte demande, les prix des lingots dépendent principalement de facteurs externes tels que le sentiment macroéconomique et la direction du dollar, a déclaré Gnanasekar Thiagarajan, directeur de Commtrendz Risk Management Services. Le métal précieux a été sous pression avant la déclaration de la Réserve fédérale mercredi, a-t-il ajouté.

[Reuters] Asia stocks edge up as investors eye Fed rate decision

[Yahoo/Bloomberg] Tech Leads Broad Rally in Chinese Stocks After Historic Rout

[Reuters] Japan’s stealth yen intervention aims for maximum impact – finance minister

[Reuters] China property slump persists in October with falling prices, sales as COVID bites

[Reuters] China’s Oct factory activity shrinks as COVID curbs hit output, demand – Caixin PMI

[Reuters] China’s CIFI suspends all offshore debt payments, starts restructuring process

[Yahoo/Bloomberg] Australia Raises Key Rate, Signals More Hikes to Come

[Yahoo/Bloomberg] Who Are The Mystery Buyers Responsible For Central Bank Gold Boom?

[Reuters] South Korea Oct exports post worst fall in 26 months, deficit widen

[Reuters] North Korea demands the U.S., South Korea halt joint military drills

[AP] North Korea warns US of ‘powerful’ response to allied drills

[Bloomberg] Offshore Yuan Slips as China Sets Weakest Fixing Since 2008

[Bloomberg] Junk Debt in Southeast Asia Loses Most Since 2020 as Risks Mount

[WSJ] The Fed’s Problem With the Job Market

[FT] Xi’s clean sweep: China marks new era with loyalist line-up

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s