Un article assez détaillé de Xinhuanet sur la rencontre de Xi avec le dirigeant allemand Scholz.

Scholz a exprimé son plaisir de visiter la Chine en une année qui marque le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre l’Allemagne et la Chine et d’avoir une discussion approfondie avec Xi sur les relations Allemagne-Chine et sur des questions importantes d’intérêt mutuel. Il a remercié Xi pour la mise à jour sur les perspectives de développement de la Chine.

Il a observé que dans un paysage international complexe et grave, l’Europe est également confrontée à des défis sans précédent. 

La Chine joue un rôle important sur de nombreux problèmes mondiaux tels que le changement climatique, la biodiversité, la réponse au COVID-19 et la crise alimentaire. 

L’Allemagne souhaite maintenir la communication et la coordination avec la Chine afin de mieux préserver la paix et la sécurité régionales et mondiales.

Scholz a déclaré que la Chine est un partenaire commercial important pour l’Allemagne et pour l’Europe dans son ensemble. L’Allemagne soutient fermement la libéralisation des échanges, soutient la mondialisation économique et s’oppose au découplage. L’Allemagne est prête à une coopération commerciale et économique plus étroite avec la Chine et soutient davantage d’investissements mutuels des entreprises chinoises et allemandes.

Scholz a déclaré que sur les questions sur lesquelles les positions des deux pays divergent, l’Allemagne est disposée à échanger des vues avec la Chine pour accroître la compréhension et la confiance mutuelles, et stabiliser, cimenter et développer les relations bilatérales. 

Il faut un monde multipolaire dans lequel le rôle et l’influence des pays émergents puissent être pris au sérieux. L’Allemagne s’oppose à la confrontation des blocs dont les politiciens devraient être responsables. L’Allemagne jouera son rôle dans l’approfondissement des relations Europe-Chine.

Les deux dirigeants ont également échangé des vues sur la crise ukrainienne. 

M. Xi a réaffirmé le soutien de la Chine à l’Allemagne et à l’Europe pour jouer un rôle important dans la facilitation des pourparlers de paix et pour construire une architecture de sécurité équilibrée, efficace et durable en Europe

Dans les circonstances actuelles, la communauté internationale devrait soutenir tous les efforts propices au règlement pacifique de la crise ukrainienne et appeler les parties concernées;

à rester rationnelles et à faire preuve de retenue

à engager un dialogue direct le plus rapidement possible

à créer les conditions de la reprise des pourparlers  

à s’opposer à l’utilisation ou à la menace d’utiliser des armes nucléaires

à préconiser que les armes nucléaires ne peuvent pas être utilisées

à affirmer que des guerres nucléaires ne doivent pas être menées,

à prévenir une crise nucléaire en Eurasie ; 

à travailler ensemble pour maintenir la stabilité des chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales

à prévenir la perturbation de la coopération internationale dans les domaines de l’énergie, de l’alimentation, de la finance et d’autres domaines et les dommages qui en résultent pour la reprise économique mondiale, en particulier la stabilité économique et budgétaire des pays en développement 

à faire des efforts conjoints pour faire passer l’hiver aux civils dans les zones touchées par la crise et améliorer la situation humanitaire afin d’éviter une crise humanitaire à plus grande échelle.

Après la réunion, M. Xi a organisé un banquet pour Scholz dans la salle dorée du Grand Palais du Peuple.

Wang Yi et He Lifeng étaient présents aux événements.

Publicité

Une réflexion sur “Un article assez détaillé de Xinhuanet sur la rencontre de Xi avec le dirigeant allemand Scholz.

  1. Que O.Scholz soit pour un monde multipolaire est une bonne nouvelle. Il faudrait qu’il en touche un mot à J.Biden ! Tout cela n’est pas crédible. À en juger par la politique menée par le gouvernement allemand, si demain l’hégémon américain désigne la Chine comme l’ennemi à faire plier, l’Allemagne s’y conformera.
    Ces hommes politiques européens sont d’une lâcheté sans commune mesure.
    Le président allemand, Steinmeier, â l’instar de Macron, a annoncé vendredi dernier la fin de l’abondance et le temps du sacrifice, au nom du soutien à l’Ukraine dont qui veut le savoir sait qu’elle est sous l’autorité d’un gouvernement nationaliste-nazi.
    Quel personnage politique aura l’audace de proposer à son peuple la même abnégation en échange d’une souveraineté retrouvée et d’un divorce d’avec l’hégémon. Car quant à souffrir et connaître la précarité infligée par d’autres, autant exiger d’en retirer un profit pour soi-même.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s