« Pour survivre à une apocalypse zombie:  une fois que vous avez équipé votre bunker de conserves et d’armes à feu, procurez-vous des lingots. Vous en aurez besoin pour acheter des balles »

No place to hide, quand le monde s’appauvrit réellement, il n’y a aucun endroit pour se protéger. Pourquoi ? Parce que le sous-jacent de tout c’est : la monnaie. C’est la monnaie et c’est ce qui se dépréciera le plus vite !

Il n’y a pas de valeur en soi sauf l’or et les biens d’usage .

8 novembre – Wall Street Journal :

« Le Japon est l’un des plus gros acheteurs mondiaux de bons du Trésor américain depuis des années, aidant à maintenir les coûts d’emprunt pour les entreprises et les consommateurs américains. Maintenant, cela change. Les signes se multiplient indiquant que le gouvernement japonais vend des obligations américaines à court terme, dans le cadre d’un effort visant à soutenir sa devise. Dans le même temps, certains investisseurs institutionnels japonais se précipitent pour réduire leurs avoirs en obligations étrangères, y compris les bons du Trésor. Ce changement est un autre exemple de l’inflation et de la hausse des taux qui modifient les hypothèses de longue date des investisseurs. 

8 novembre – Financial Times :

« Les investisseurs qui ont versé de l’argent dans des fonds visant à les protéger de la vente d’actions constatent que de nombreuses stratégies se sont retournées contre eux, offrant peu ou pas de protection contre une baisse qui a amputé de 13 trillions de dollars du marché boursier américain. Les fonds qui se concentraient sur l’achat d’options de vente sur actions… ont eu du mal à réaliser des gains alors même que le S&P 500 subit sa pire baisse depuis la crise financière de 2008. Ceux qui se sont préparés à de violentes fluctuations en achetant des options d’achat sur l’indice Cboe’s Vix… ont également été laissés pour compte. Un indice Cboe qui suit un portefeuille théorique qui achète à la fois des actions du S&P 500 et des options de vente sur actions – connu sous le nom d’indice PPUT – a chuté d’environ 20 % cette année, pas mieux que le rendement total du S&P 500. »

11 novembre – CNBC:

« Il y a un an cette semaine, les investisseurs décrivaient le bitcoin comme l’avenir de l’argent et l’ethereum comme l’outil de développement le plus important au monde. Les jetons non fongibles explosaient, Coinbase s’échangeait à un niveau record et le Miami Heat de la NBA en était juste à sa première saison complète dans la FTX Arena nouvellement renommée. En fin de compte, c’était le pic de crypto. Au cours des 12 mois qui se sont écoulés depuis que le bitcoin a dépassé les 68 000 dollars, les deux plus grandes devises numériques ont perdu les trois quarts de leur valeur, s’effondrant aux côtés des actions technologiques les plus risquées. L’industrie, autrefois évaluée à environ 3 trillions de dollars, se situe maintenant à environ 900 milliards de dollars.

8 novembre – CNBC :

« La hausse historique des prix des maisons au cours des deux premières années de la pandémie a donné aux propriétaires des montants record de valeur nette de leur maison. Depuis mai, cependant, environ 1 500 milliards de dollars ont disparu, selon Black Knight… L’emprunteur moyen a perdu 30 000 dollars en fonds propres. La valeur nette des propriétaires a culminé à 17,6 billions de dollars collectivement en mai dernier, après que les prix des maisons ont bondi de 45 % depuis le début de la pandémie. Fin septembre, les prix étaient encore en hausse de 41 % et les capitaux propres étaient encore assez solides. Les emprunteurs qui ont acheté leur maison avant la pandémie ont collectivement 5 billions de dollars de plus qu’avant la pandémie. Cela se traduit par un gain de 92 000 $ de plus par emprunteur qu’en février 2020. »

6 novembre – Bloomberg :

« Le manuel d’instructions pour survivre à une apocalypse zombie est assez simple. Une fois que vous avez équipé votre bunker de conserves et d’armes à feu, procurez-vous des lingots. Vous en aurez besoin pour acheter des balles et soudoyer votre sortie d’un combat à mort dans Thunderdome.  »

C’est la logique derrière les flux de fonds sur le marché des métaux précieux en ce moment – ​​et les nations sont aux commandes. Les banques centrales ont acheté 400 tonnes d’or au cours du trimestre de septembre, a rapporté cette semaine le World Gold Council. C’est un afflux record comparable à ce qu’ils achèteraient sur une année entière en temps normal.

9 novembre – Bloomberg :

« Le deuxième plus grand acheteur d’or au monde parmi les banques centrales au dernier trimestre pense qu’il n’a pas assez de lingots. L’Ouzbékistan a ramené la part du métal précieux dans ses réserves à près des deux tiers, dans un renversement d’un plan visant à le réduire en dessous de 50%. La proportion est désormais parmi les plus élevées des économies en développement suivies par le World Gold Council… »

Publicité

2 réflexions sur “« Pour survivre à une apocalypse zombie:  une fois que vous avez équipé votre bunker de conserves et d’armes à feu, procurez-vous des lingots. Vous en aurez besoin pour acheter des balles »

  1. Cher monsieur,
    Vous pouvez ajouter comme conseil de survie la lecture des oeuvres de Nietzsche, pour ceux qui savent encore lire et réfléchir, avant d’agir.
    Cordialement,

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s