LA GUERRE CONTRE LA VERITE; CE SERA UN COMBAT A MORT.

Bientot Noël et à la fin amère d’une mauvaise année. La peur primale de l’obscurité croissante rend les gens désespérés. Un autre rappel que la nature humaine n’a pas tellement changé en dix mille ans, malgré les découvertes du Prozac et de la viande végétale. Freud avait raison : la mort a ses attraits pour les esprits tourmentés. Ainsi, notre nation semble se hâter vers ses propres funérailles.

       Est-ce que quelqu’un peut comprendre comment la pensée « progressiste » fonctionne de nos jours ? Cette faction désormais en charge de tant de choses a décidé dans les termes les plus catégoriques que la liberté d’expression devait disparaitre. Cette pnsée progressiste a fait de la réalité elle-même son otage. La vérité n’estt que ce qu’ils disent, et quiconque dit le contraire doit être banni, annulé et même détruit.

     Il semble n’y avoir aucun moyen de surmonter cette emprise mortelle sur le processus de consensus, la formation d’une idée collective cohérente sur ce qui se passe dans le monde est devenue impossible . Et ainsi, un certain nombre d’escroqueries peuvent être imposées aux habitants de cette terre. Les Woke-Jacobins pourraient truquer les élections à la vue de tous. Ils pourraient subrepticement suspendre l’application régulière de la loi quand cela leur convenait. Ils pourraient envoyer des voyous de la police nationale à votre porte à cinq heures du matin avec des fusils anti-émeute, des gilets pare-balles, des flash bangs et de faux mandats. Ils pourraient prendre vos moyens de subsistance, votre liberté de mouvement, l’esprit et le corps de vos enfants et votre dignité. Enfin, ils pourraient vous tuer avec de faux vaccins – et, contrairement aux nazis en 1944, obliger le secteur privé à se débarrasser des cadavres.

     Et maintenant une lutte s’engage sur la relation entre la vérité et la réalisation d’un consensus. 

Elon Musk a acheté Twitter — l’horreur ! — et méthodiquement entrepris de libérer cette nouvelle « place publique » numérique des manipulations insidieuses et néfastes. Ce n’est pas une mince affaire, bien sûr, mais c’est amusant de voir Elon jouer avec les seigneurs de notre nation ; et encore plus amusant de voir ces tyrans s’acharner et fanfaronner pour justifier leur guerre contre la liberté d’expression. Comment l’élite cognitive, la classe pensante américaine – les professeurs de droit, les éditeurs et les experts, les intellectuels publics, les gestionnaires de presque tout – s’est-elle jamais retrouvée plongée dans pareille idiotie ?

     J’aurais aimé être une mouche sur le mur lors de cette réunion en milieu de semaine entre Elon Musk et Tim Cook, le PDG d’Apple – la même semaine où Apple a désactivé la fonction Air-drop sur les iPhones en Chine (sournoisement , au moyen d’une nouvelle mise à jour du système d’exploitation), ce qui rend plus difficile pour les manifestants de rue de coordonner leurs mouvements contre les blocages du PCC. Des rumeurs circulaient quelques jours avant que les Lords of Tech n’infligent à Twitter le même type de traitement qu’ils avaient infligé à « Parler » il y a deux ans, une application rivale alors en plein essor pour le bavardage sur Internet qui menaçait d’ouvrir des débats libres. Apple et Google ont emmené « Parler » derrière le bûcher et lui ont tiré une balle dans la tête – et personne n’a rien pu y faire. J’ai l’impression qu’Elon a expliqué certaines choses à Tim Cook qui l’ont fait réfléchir à deux fois à un autre mouvement comme celui-là.

  Twitter est différent de l’arriviste Parler. 

Twitter était déjà établi comme l’arbitre officiel des autorités de la pensée approuvée en Amérique. Sous l’ancien patron, Jack Dorsey, Twitter a accompli ses objectifs de gestion de la pensée avec une équipe d’un millier de mini-Stalines extirpant tout ce qui sentait de près ou de loin l’opposition aux récits officiels. (Elon les a tous licenciés en peu de temps.) Il a été révélé depuis lors que Twitter avait pratiqué la censure à la demande agressive de la bureaucratie américaine de l’État profond – les harceler, tordre et forcer les bureaucrates de nombreuses agences fédérales. Qui sait combien de censeurs de Twitter ont été effectivement mis en place par le gouvernement ?

       Alors maintenant, une grande vérité est apparue au grand jour : la gauche est en guerre contre le premier amendement à la Constitution. La liberté d’expression, disent-ils à maintes reprises maintenant, rend notre démocratie  dangereuse. Cela ne peut pas être autorisé. 

Ils disent cela parce qu’ils n’ont pas de meilleur argument. Le point de discussion sur la sécurité est un cliché usé de leur sac à main de shibboleths Woke que le public en a assez d’entendre. N’importe qui avec un demi-cerveau peut voir à quel point c’est clairement malhonnête et stupide. Cela ne se passe pas bien, même parmi un peuple aussi durement Woke que les États-Unis à la fin de 2022.

       En parlant de ce qui est sûr et de ce qui ne l’est pas, l’une des principales déceptions des trois dernières années a été la suppression des informations sur les «vaccins» Covid-19 qui ont été imposés à la population. Le Twitter pré-Musk a travaillé d’arrache-pied pour enterrer toutes les données et toutes les nouvelles qui suggéraient que les vaccins à ARNm de Pfizer et Moderna invalidaient et tuaient des gens. La tension entre la vérité et le mensonge a maintenant atteint un point de rupture, avec tant de décès suspects «toutes causes confondues» qui attirent l’attention du public. C’est ce dont les autorités ont vraiment peur : que le peuple apprenne que leur gouvernement a commis – par une incompétence épique ou une véritable malveillance – quelque chose qui ressemble à une tentative de génocide.


Ce blog est sponsorisé cette semaine par Vaulted, une application Web mobile en ligne pour investir dans l’or physique alloué et livrable. Pour en savoir plus, visitez : Kunstler.com/vaulted

Publicité

3 réflexions sur “LA GUERRE CONTRE LA VERITE; CE SERA UN COMBAT A MORT.

  1. Il est plus facile à un mensonge d’entrer dans une tête que d’en sortir tout comme il est plus aisé à une maladie de s’installer que de l’en extirper. L’occident est devenu un grand malade de s’être trop fait inoculer du poison mensonger sans y prêter garde et le temps thérapeutique prendrait beaucoup de temps… C’est une course de vitesse qui s’engage entre la course à l’abîme démocratique et celle de sa possible remission. C’est donc bien une lutte à mort contre la mort par le moyen de la vie et de l’esprit de vie qui doivent animer notre propension à survivre par delà l’indignité des compromissions acquises et requises pour nous avoir conduit comme du bétail à accepter notre servitude, elle qui n’est que la mise sous tutelle du bien fondé existentiel du principe souverain de la Liberté et de l’acceptation contractuelle de la responsabilité qu’elle nous incombe d’accepter et de gérer. Nul autre que ce « Je » puis ce « Nous » ne peut se substituer à gérer sa destinée et les effets d’entraînement qu’elle suppose comme conséquences… Que cela soit notre récompense ou l’échec chacun se doit d’assumer la réalité telle qu’elle s’écrit par nos choix volontaires et non point telle qu’on entend nous l’écrire. Nul recours aux mensonges, coercition et obligations contraire à l’ordre mondain et humain ne devrait instruire l’enjeu de notre existence sans que la réponse d’une lutte à mort pour la dignité retrouvée ne fut livrer à cet unique acteur qui vit en nous pour nous compromettre… Nous sommes notre 1er ennemi, ceux du dehors ne le deviennent qu’une fois que nous sommes libres des influences de ce 1er.

    J’aime

  2. Le mariage paradoxal de l’obscurantisme bien-pensant de jadis (Inquisition, il y a quelques siècles, ou christianisation forcée il y a environ 1700 ans dans l’Empire romain) et du relativisme « libéral » d’aujourd’hui est un phénomène difficile à appréhender.
    La clé en est celle-ci ….
    a) La rupture avec le Réel, et la culture du simulacre, du mensonge, de l’hypocrisie et de la duplicité, ×sont× entrées dans le code génétique – à divers degrés, avec un effet bien plus virulent en Europe de l’Ouest – des peuples soumis pendant si longtemps à l’atmosphère chrétienne occidentale. Les gens n’ont plus besoin d’être chrétiens pour être de fieffées fripouilles, des ânes opportunistes, des crétins dégénérés, ayant égaré toute rationalité au profit d’une mentalité féminine inscrite dans l’instant présent.
    b) Les obscurantistes savent que, depuis des siècles (début de la Renaissance, ce processus avorté, largement inachevé) leurs croyances débiles sont en sursis. Leur pari est de durer autant que possible. Il leur faut bloquer, empoisonner, leurs opposants. Le relativisme niais, imbécile, est une arme… que tout naturellement ils établissent en doctrine. Le dogme « politiquement-correct » en résulte. L’antiracisme, par exemple, la volonté de détruire les frontières ne sont – après tout – en rien contradictoires avec le christianisme. La destruction des systèmes éducatifs n’a, non plus, rien pour déplaire aux chrétiens, du moins les plus radicaux pour qui la Bible est la source de toute véritable science.
    c) C’est bien volontiers qu’ils feront disparaître de la surface terrestre la race blanche, la civilisation européenne. On trouve encore aujourd’hui de nombreux mécréants, de vrais emmerdeurs, par exemple les lecteurs de cette page, en Europe en particulier.
    Une approche scientiste militante me semble le remède, doublée d’une approche courageuse concernant la pustule chrétienne.
    « On peut démontrer que qqch est faux mais on ne peut pas démontrer que qqch est vrai » : c’est ainsi qu’évolue la science, en démolissant les croyances.
    « Rigoureux dans la réfutation, hardi dans la conjecture » …. Cette rigueur, et cette hardiesse aussi, sont à encourager, à promouvoir. Les ânes wokiens font exactement le contraire. C’est dans leur nature. Ils ne cesseront de soutenir le système actuel.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s