Les origines du fascisme aux États-Unis, 1920-1940.

Michel Joseph Roberto

22 Octobre 2018.

Cet ouvrage est unz fantastique confirmation des conclusions auxquelles j’étais parvenu seul. Le fascisme americain vient d’en hat, des ultra riches pas du peuple. ce n’était pas un fascismed emasse mais un fascisme du Big Business, Big Finance, Big Industry, Big Ownership.

Dwight Macdonald: nos fascistes ne portent pas de chemises brunes, ils se proclament antifascistes et anti communistes, et marchent sous la banière de la liberté et de la démocratie . Ils ne sont pas hostiles aux juifs, ils ne brulent pas les livres.

La forme distincte du fascisme americain est qu’il est proclamé comme anti fascisme.

La plupart des gens aux États-Unis ont été formés pour reconnaître le fascisme dans des mouvements tels que le Troisième Reich allemand ou le Parti national fasciste italien, où des démagogues charismatiques manipulent des masses furieuses et vengeresses. 

Nous pensons rarement au fascisme comme étant lié à l’essence du capitalisme monopolistique financier, opérant sous le couvert de la libre entreprise américaine. 

Mais, comme le soutient Michael Joseph Roberto, c’est exactement là que les formes embryonnaires du fascisme ont commencé à se développer aux États-Unis, pendant les soi-disant années 1920 prospères et la Grande Dépression de la décennie suivante. 

S’inspirant d’un éventail d’auteurs qui ont écrit dans les années 1930 et au début des années 1940, Roberto examine comment la force motrice du fascisme américain vient, non des mouvements réactionnaires d’en bas, mais d’en haut, à savoir les grandes entreprises et le pouvoir du capital financier. 

Le fascisme américain est plus subtil que celui de ses homologues européens antérieurs, écrit Roberto, le raciste américain fasciste, pratique l’annulation des libertés individuelles déguisée en « vraie démocratie », « le respect de la Constitution » et la pression pour être « 100 % américain ». 

The Coming of the American Behemoth est conçu comme une introduction, pour forger un discours indispensable sur la nature du fascisme et ses formes particulières aux États-Unis. 

Le livre se concentre sur le rôle de la relation capital-travail pendant la période entre les deux guerres mondiales, lorsque les États-Unis sont devenus l’épicentre du système capitaliste mondial. Se concentrant sur des processus spécifiques, qu’il caractérise à la fois comme terroristes et non terroristes, Roberto soutient que l’entre-deux-guerres a été une période fertile pour l’incubation d’une forme de tyrannie protéiforme et plus vendable – un mastodonte fasciste en devenir, dont l’émergence a été ignorée ou rejetée par les historiens traditionnels. 

Ce livre est une nécessité pour tous ceux qui craignent que l’Amérique ne se rapproche, à l’ère de Trump, d’un fascisme à part entière.

Publicité

5 réflexions sur “Les origines du fascisme aux États-Unis, 1920-1940.

  1. Ne pas oublier que la montée du nazisme a été financé par les grands capitalistes américains comme JP Morgan mais aussi Rockefeller via la Standard Oil qui était au capital d’IG Farben, soutient notoire du parti nazi.

    IG Farben qui avait jusqu’en 1938 un Warburg a son conseil administration…

    J’aime

    1. A lire egalement de AB Magil and Henry Stevens sur le fascisme américain
      The peril of fascim 1938
      ils montrent comment a partir de la crise de 1929, le fascisme est apparu, comment il s’est propagé et les formes spécifiques américaines qu’il a prises

      C’est au debut des années 20 avec le président Harding que le fascisme a commencé a se developper aux USA.

      Tout cela est occulté , mais pasionnant et on voit bien lla filiation, le fil conducteur avec la situation présente.

      Seuls les incultes s’étonnent du fait que les nazis ukrainiens sont le fer de lance du capitalisme financier étatsunien.

      Les lois sur les quotas d’immigration de 1921 et 1924 prises aux USA sont des lois qui ont été dictées pour empêcher que des migrants viennent contaminer les travailleurs américains avec des idées révolutionnaires !

      Les USA ont développé des tendances fascisantes dès qu’ils ont vu les risques de contagion de la Révolution russe.

      Puis cela a pris de l’ampleur vers la fin des années 20 avec la crise de 29 puis la montée du chomage, on éait alors dans une situation prévolutionnaire, ce dont les livres scolaires ne parlent pas!

      J’aime

  2. A lire aussi, et peut-être surtout « Du totalitarisme en Amérique », de Patrick Tort, sous titré « comment les états-unis ont instruit le nazisme » A partir de l’eugénisme théorisé, financé et appliqué dans des dizaines d’Etat, pour devenir matrice du nazisme, avec une philosophie de l’être humain comme animal à sélectionner et guider pour une reproduction adéquate à l’ordre social des puissants, tel Rockefeller qui finança les hommes et les recherches, ou IBM qui aida, en son temps, la mécanique nazie à cibler les populations indésirables…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s