Les dépêches, le simulacre du plafond de la dette et la forte inflation en zone euro.

Le débat sur la dette et son plafond est un simulacre.

Un simulacre dont la fonction systémique objective est double:

-faire semblant que les Etats-Unis se préoccupent de rester solvables et d’honorer leurs engagements

-peser sur lé marché financier afin de créer un puissant ressort qui va se détendre lors du soulagement de la resolution de la fausse crise. Les TBTF vont faire un profit considerable. Les gogos vont être grugés.

indirectement il s’agit d’alimenter l’illusion d’une différence entre démocrates et républicains alors qu’ils sont d’accord sur le fond et ne constituent que les deux faces de la même médaille.

En bourse les occasions comme celles qui sont fournies par les faux débats et les fausses craintes sont les meilleures. Elles mettent un tas de gens naifs du mauvais coté du bateau et quand le vent tourne, elles les noient, entende apr là qu’elles les dépouillent.

C’est une triste comedie que celle là.

Comment les USA , comment le monde politique , comment l’ uniparti au service de l’hegemonie si profiatble se déchirerait il stupidement pour quelques milliards ou même quelques dizaines de milliards! Nous sommes dans le marchandage sordide et en même temps dans la connivence à grande échelle.

Le grand atout des Etats Unis c’est que tout le monde joue le jeu, pour … baiser les tiers, ceux qui ne participent pas à la collusion.

L’inflation dans la zone euro s’est accélérée le mois dernier, a déclaré Eurostat.

Cela confirme les données préliminaires indiquant une croissance des prix de plus en plus tenace parmi les 20 pays partageant l’euro.

La croissance globale des prix s’est accélérée pour atteindre 7,0 % en avril, contre 6,9 ​​% un mois plus tôt, la hausse des coûts des services et de l’énergie ayant compensé un ralentissement de la croissance des prix alimentaires.

Bien que la croissance sous-jacente des prix, l’objectif principal des décideurs politiques de la Banque centrale européenne ces derniers mois, ait quelque peu ralenti, la composante des services a continué de s’accélérer, indiquant une montée des pressions sur les salaires qui pourrait maintenir l’inflation au-dessus de l’objectif de 2 % de la BCE.

Hors prix volatils des aliments et du carburant, l’inflation sous-jacente a ralenti à 7,3 % contre 7,5 %, tandis qu’une mesure encore plus étroite, qui exclut l’alcool et le tabac, a ralenti à 5,6 % contre 5,7 % lors de sa première baisse depuis juin dernier.

L’inflation est supérieure à l’objectif de 2 % de la BCE depuis près de deux ans et la banque a relevé les taux d’intérêt de 375 points de base combinés depuis juillet dernier pour arrêter la croissance galopante des prix.

Mais d’autres hausses sont probables, car il faudra 2025 avant que l’inflation ne revienne à la cible . Le « dernier kilomètre » de la désinflation, passant de 3 % à 2 %, pourrait être particulièrement difficile et prendre près de 2 ans.

[Yahoo/Bloomberg] Les espoirs d’une percée de la dette profitent aux actions américaines 

[Yahoo/Bloomberg] La croissance des dépôts de Western Alliance fait grimper les actions des banques régionales

[Yahoo/Bloomberg] Le yuan glisse au-delà de sept dans un nouveau signe d’avertissement pour l’économie chinoise

[Yahoo/Bloomberg] Le pétrole progresse alors que les traders observent la demande chinoise et les pourparlers sur la dette américaine

[Reuters] Biden poursuivra les pourparlers sur la dette plus tard cette semaine au milieu du G7, selon la Maison Blanche

[CNBC] La demande de prêts hypothécaires chute alors que les taux d’intérêt atteignent un sommet de 2 mois

[Yahoo/Bloomberg] Bostic de la Fed déclare que la  » partie difficile  » est toujours à venir si l’inflation s’obstine

[Reuters] Les problèmes de la chaîne d’approvisionnement américaine changent et persistent en 2023

[Reuters] L’ancien PDG de First Républic blâme la contagion pour l’effondrement de la banque

[Yahoo/Bloomberg] Pence demande la fin du rôle de la Fed en matière d’emplois alors qu’il pèse l’offre 2024

[Reuters] La déroute du marché turc s’approfondit après les fortes élections d’Erdogan

[Yahoo/Bloomberg] La croissance des prix des maisons en Chine ralentit alors que le rebond du logement s’essouffle

[Reuters] Les prix des logements neufs en Chine augmentent à un rythme plus lent en avril

[Yahoo/Bloomberg] La Chine scrute les flux de capitaux alors que les courtiers en ligne tirent des applications

[Reuters] Des missions en Chine ont mis en garde contre les manifestations de « propagande » après les levers de drapeaux ukrainiens

[Reuters] L’inflation de la zone euro s’accélère en avril

[Yahoo/Bloomberg] Bailey de la BOE met en garde contre le risque de persistance de l’inflation au Royaume-Uni

[Reuters] UBS dit qu’il a été précipité dans une fusion de sauvetage indésirable du Credit Suisse

[Reuters] Le Japon sort de la récession grâce au rebond de la consommation post-COVID

[Reuters] « Plus probable qu’improbable » le monde verra bientôt 1,5°C de réchauffement – OMM

[WSJ] Les responsables de la Fed débattent de l’opportunité de suspendre les hausses de taux

[FT] Décrypter le débat sur l’assurance-dépôts aux États-Unis

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s