Tsipras va affronter Syriza puis le Parlement

Tsipras a 48 heures pour présenter un accord à ses créanciers. « Il a fait la preuve qu’il était sérieux. Maintenant il lui reste à rapprocher ses propositions des exigences de ses créanciers ».

En attendant, Draghi a monté le plafond de l’aide aux banques grecques. Une réunion mercredi devrait préparer le terrain pour une signature d’un accord avant la fin de la semaine. A noter que Merkel maintient « que l’on n’y est pas encore ».

Tsipras se prépare à affronter les éléments de son (ex) majorité car tout accord doit obtenir l’assentiment du Parlement . L’Allemagne insiste pour que les parlementaires grecs fassent le premier pas en acceptant les changements économiques envisagés avant de les soumettre au Parlement Allemand.

Merkel a déclaré que rendre la dette de la Grèce soutenable n’avait pas été discuté en détail, mais il est clair que cette la viabilité financière devra faire partie d’un accord .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s