Les matières premières, maillon faible

Le « déflation trade » fait des ravages sur le secteur des matières premières. Les difficultés financières de la Chine, la déroute boursière et les craintes sur la croissance provoquent une nouvelle étape de baisse sur le secteur des « commodities ».

Selon Bloomberg, les indices des actions du secteur minier mondial ont perdu plus de 17% au cours des 10 derniers jours, ce qui correspond à la disparition de 143 milliards de dollars de capitalisation boursière. Un sacré effet de pauvreté! Les prix des métaux industriels, comme le cuivre, le nickel, l’aluminium sont au plus bas de 6 ans. Le minerais de fer a chuté de 10% Mercredi , c’est le record de baisse depuis 2006. Tout l’effet du « reflation trade » initié par la Fed avec ses QE, disparait.

Les importations de minerais de fer ont chuté de 12% en Mai par rapport à Avril, tandis que les importations de charbon sont au plus bas de 4ans en recul de 28%.

On assiste à la transmission des effets de la chute du marché boursier, à l’anticipation du ralentissement économique et à la liquidation des stocks excessifs. La transitivité et la reflexivité s’enclenchent, le mouvement peut fort bien s’auto-entretenir , avec les conséquences pour le secteur financier d’une part et les économies réelles d’autre part.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s