Les dépêches, résultats médiocres en Europe

L’inflation en zone euro a bondi en janvier, portée par la hausse des coûts de l’énergie, tandis que la croissance s’est accélérée et que le chômage est tombé à son plus bas niveau en plus de sept ans, selon les premières estimations d’Eurostat publiées mardi.

Les causes:

-la hausse des prix du pétrole organisée au niveau mondial

-la baisse de l’euro produite volontairement par la BCE

-l’arrêt de l’austérité toléré par les Allemands qui ont peur de l’euroscepticisme

-l’arrêt des reformes  grâce à l’opposition populaire

-la création monétaire et de credit en Chine et au Japon

Tout cela n’a aucun rapport avec l’action gouvernementale en France et est décevant en regard des moyens mis en oeuvre au niveau global, 3 trillions de crédit nouveau.  mis en oeuvre!

Les prix à la consommation dans les 19 pays ayant opté pour la monnaie unique ont augmenté de 1,8% sur un an le mois dernier, en nette accélération par rapport à la hausse de 1,1% constatée en décembre.

L’inflation atteint ainsi à peu près l’objectif que s’est fixé de la Banque centrale européenne (BCE) d’une inflation inférieure à mais proche de 2% à moyen terme.

Le rythme d’inflation du mois de janvier est le plus souten depuis février 2013.

En France, l’inflation a également fait un bond en avant en janvier, tout comme en Allemagne où elle a aussi atteint l’objectif de la BCE, ce qui ne devrait pas manquer d’alimenter le débat récurrent sur la nécessité de modifier la politique monétaire de la BCE, que certains jugent trop accommodante.

L’inflation annuelle a été de 1,4% en France, au plus haut depuis novembre 2012, après 0,6% en décembre, selon une première estimation publiée mardi par l’Insee.

En Allemagne, le rythme d’inflation, dont la première estimation a été publiée lundi, ressort à 1,9% sur un an, du jamais vu depuis trois ans et demi.


L’indice américain du coût de l’emploi pour le quatrième trimestre 2016 est ressorti en augmentation de 0,5% en comparaison du trimestre antérieur, contre +0,6% de consensus de place et +0,6% pour la lecture antérieure. L’évolution en glissement annuel ressort à +2,2%.


Trump aux sociétés de pharmacie: baissez vos prix

“You folks have done a very great job over the years but we have to get the prices down.”


[Bloomberg] Asian shares rattled by Trump policy worries, dollar soft

[Bloomberg] S&P 500 Futures Drop, Gold Gains on Trump Concern: Market Wrap

[Bloomberg] BOJ Holds Stimulus With Little Change in Inflation Outlook

[NYT] Republicans’ Paths to Unraveling the Dodd-Frank Act

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s