Deutsche Bank perte nette de 1,9 milliards

Deutsche Bank a annoncé jeudi une perte nette de 1,9 milliard d’euros au quatrième trimestre, supérieure aux attentes du marché, le coût de ses litiges hérités du passé ayant annulé les gains dégagés de son activité de trading obligataire.

Les analystes attendaient en moyenne une perte nette de 1,16 milliard d’euros pour la première banque allemande.

Deutsche Bank a augmenté ses provisions pour litiges à 7,6 milliards d’euros fin 2016, contre 5,9 milliards fin septembre, pour couvrir les accords à l’amiable en justice sur des dossiers tels que celui de la vente de prêts immobiliers toxiques avant la crise de 2008 et l’affaire des « transactions miroirs » entre la Russie, Londres et New York.

Le revenu de son activité ultra-rentable de trading obligataire a été en hausse de 11% sur le trimestre, la banque ayant profité d’un regain d’activité depuis l’élection du président américain Donald Trump en novembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s