N’écartez pas la possibilité d’un bain de sang budgétaire aux USA.

Nous avons écrit jusqu’à nous répéter que l’héritage d’Obama était terrible. Il laisse de nombreuses bombes à retardement à son successeur dont trois  sur lesquelles nous avons souvent insisté:

-1  un endettement colossal non seulement du gouvernement mais maintenant de tous les agents économiques et financiers, jusque  et y compris une situation précaire de la Fed.

-2  une bulle du prix des actifs , de tous les actifs sans exception, dont la mère de toutes les bulles, celle des fonds d’état.

-3  une bulle de complaisance qui a mis tous les agents économiques et financiers du même côté du bateau, avec des illusions sur l’existence d’assurances et  d’assureurs.

Nous n’avons de cesse répéter que le système vend des polices d’assurances contre les inondations  quasi pour rien au beau milieu d’une phase de sécheresse historiquement/statistiquement  anormale. Les assurances, le dynamic hedging, les dérivés,  sont bidons, et  le système est dépourvu de capital pour garantir les sinistres.

Tout le monde , même les plus grands comme Byron Wien  ou John Paulson , tout le monde attend le stimulus. Nous en doutons radicalement. Tout ce qui a été fait avant, c’est à dire avant Trump avait une raison d’être, ce n’était pas imbécillité ou méchanceté , tout ce qui a été fait correspondait à une Nécessité. Et c’est en niant cette Nécessité que Trump réussit à proposer quelque chose d’autre. Ce quelque chose d’autre est possible, mais pas dans les conditions actuelles, pas dans les conditions hérités d’Obama.

Stockman, ancien directeur du budget de Reagan vient de donner une interview dans laquelle il développe la même idée. Ce n’est pas de l’idéologie, c’est du bon sens et de l’experience.

Stockman avertit: « a giant fiscal bloodbatch is coming soon ». Un gigantesque bain de sang se prépare. La question du plafond de dela dette, va resurgir dès le 15 mars 2017. Tout peut se bloquer.

Pour l’ancien directeur du budget de la Maison Blanche,  « financial pain is a mathematical certainty ». Le problème financier qui va se poser est une certitude mathématique. Stockman explique  “I think we are likely to have more of a fiscal bloodbath rather than fiscal stimulus. »  « Plus qu’un stimulus fiscal, ce qui nous attend c’est un bain de sang fiscal ». « Le public a mis à la porte l’establishment, mais il a laissé sur le pas de la porte, dans l’entrée, l’heritage  accumulé de 30 ans de dettes et de politique fiscale aventureuse à l’extrême ». La situation dont hérite Trump n’a rien à voir avec celle qu’à trouvée Reagan en 1981: « Trump is inheriting a mess that pales into insignificance what we had to deal with in January of 1981 when I joined the Reagan White House as Budget Director.”

Publicités

Une réflexion sur “N’écartez pas la possibilité d’un bain de sang budgétaire aux USA.

  1. C’est un peu ce que je disais aux partisans de Mélenchon, Quand on connait 1983, on ne peut que savoir que 2000 milliards de dettes plus tard, c’est encore plus impossible qu’à l’époque la relance style programme commun. Mais bon les français ont même oublié que pour quelques diamants par un Canard, ils avaient eu un crédit lyonnais pour une vingtaine de milliards d’euros… Alors…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s