Après la répression financière, c’est déja le temps du Grand Transfert. On prend dans vos poches. 662 milliards.

Les détenteurs d’obligations, placements dits  à faible risque ont perdu 662 milliards cette semaine. Les émetteurs ont émis au plus bas des taux et vous, vous avez acheté au plus haut des cours! Ils vous ont vendu des titres sur lesquels vous perdez et allez perdre beaucoup. Ce n’est pas plus compliqué que cela la finance.

La répression financière a permis à ceux qui sont endettés, les banques, les gouvernements, les très grandes entreprises internationales de pomper votre argent et ceuxde vos organisme sociaux, quasi gratuitement, de le pomper sans que cela leur coûte, avec des taux d’intérêts proches de zéro; l’argent est ainsi passé de votre poche dans la leur.

Nous avons souvent décrit et analysé ce processus. La hausse des taux fait partie du processus de transfert, c’est une sorte de coup d’accordéon. On aspire votre argent, puis on l’expire déprécié, dévalorisé. Votre créance est dépréciée par et sur les marchés et le système n’a plus, quand il le juge(era) bon qu’à racheter ces créances dépréciées ou à les convertir. La crise et sa gestion scélérate sont  un gigantesque tranfert de richesses des pauvres et des moyens, vers les riches, et les ultra riches, la crise c’est Robin des Bois à l’envers!

Quand toutes les valeurs à revenu fixe émises par dizaines de trillions depuis 2009 seront bien dépréciées, vers 40% de leur valeur, un grand mouvement de rachat par les émetteurs et leurs complices se dessinera et le tour sera joué. Les scélérats vous dirons, si vous protestez: vous n’avez qu’à les garder jusqu’à l’écheance finale, dans 10 ou 15 ans et attendre … qu’elles soient devaloriséees par l’inflation. Ah les braves gens. Pour l’instant le processus n’est entamé que sur les valeurs à revenu fixe, mais dans le temps suivant il sera le même sur les actions. On vous refera le coup de l’accordéon sur les actions; c’est une certitude. Mais avant il faut que le public, les gogos, comme ils le font ces dernières semaines, se gorgent jusqu’à en étouffer.

Apres la répression financière qui faisait que rien ne rapportait, voici déja venu le temps du Grand Transfert, on vide vos poches par la hausse des taux, on dévalorise les dettes de ceux à qui vous avez prêté votre épargne! Si ce  n’est pas vous qui avez prêté , c’est votre caisse de retraite ou votre assureur!

Publicités

Une réflexion sur “Après la répression financière, c’est déja le temps du Grand Transfert. On prend dans vos poches. 662 milliards.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s