Les révisions en baisse, les déceptions n’entâment pas l’esprit de jeu

Les services de la Fed publient régulièrement des estimations en temps réel pour le GDP. Ici ce sont les estimations de la Fed d’Atlanta. Alors que les marchés boursiers sont euphoriques et que les enquêtes d’opinion pointent toutes dans le sens de l’optimisme, les estimations de croissance de GDP sont régulièrement revues à la baisse. La déconnexion entre ce que l’on appelle les opinions c’est à dire les jugements sur l’activité économique et l’activité économique proprement dite est considérable.Les divergences ne cessent de s’aggraver.
Ici la Fed d’Atlanta vient de réviser à un rythme annuel de 1,3% seulement sa croissance pour le 1er trimestre. La précédente estimation était à 1,8%. On était monté à un certain moment jusqu’à une estimation de 2,7% si nos souvenirs sont bons.
La déconnexion a été également soulignée par la note de l’OCDE que nous publions dans le service et elle est maintenant largement traitée dans la presse. Autant dire que ce phénomène est banélisé. Pourquoi dure t’il? Tout simplement parce que la bourse n’est pas déterminée contrairement à ce que l’on cherche à faire croire. La bourse est un phénomène de jeu et tant qu’il y a des gagnants, les joueurs sont attirés. Le fait de battre sans cesse des records attire la clientèle. C’est le seul point important, tout le reste n’est que littérature. On construit des rationnalisations commerciales pour justifier la hausse et prendre l’argent des clients, mais ce ne sont que des arguments de marketing.
———————

The GDPNow model forecast for real GDP growth (seasonally adjusted annual rate) in the first quarter of 2017 is 1.3 percent on March 7, down from 1.8 percent on March 1. The forecasts for first-quarter real personal consumption expenditures growth and real nonresidential equipment investment growth fell from 2.1 percent and 9.1 percent, respectively, to 1.8 percent and 7.3 percent, respectively, after Thursday’s motor vehicles sales release from the U.S. Bureau of Economic Analysis. The forecast of the contribution of inventory investment to first-quarter growth fell from -0.50 percentage points to -0.72 percentage points after yesterday’s manufacturing report from the U.S. Census Bureau.

 

 

What is curious is the dramatic divergence between the Atlanta Fed and the Dow Jones, one tracking the real economy, the other perhaps tracking euphoria and « soft » data…

Docteur copper pique vers le bas

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s