Un lecteur: Un avis qui donne à réflêchir

Tout est dit. merci

Le problème, pour que les peuples re-prennent en mains leur destin politique et leur destin tout court, c’est peut-être le manque de volonté de reflexion sur le devenir de la société et la place de l’humain dans ce monde qui lui est devenu hostile ( recherches qui flirtent avec l’eugénisme , robotisation, intelligence artificielle, realité augmenté/virtuelle, répression financière.. ect… )
L’abandon de tout effort de lute au regard de la complexité de la tâche , la peur de l’échec, le fatalisme, la vaine recherche d’un confort illusoire, tout cela constitue une grande entrave à la prise de conscience collective que le temps presse pour agir et contrer ces dérives financières, politiques et pour ainsi dire « anti ‘humaines  »
Je ne sais pas si la jeunesse et les autres, qui se jettent goulument sur tout ce qui s’apparente aux nouvelles technologies, ont oublié que ce ne sont que des outils, des gadgets, même les plus productifs, et ce qui demeure le plus important c’est , ce à quoi ils vont servir et comment ils vont interférer avec la place de l’humain et donc sa liberté dans ce monde qui peut devenir meilleur ou inhumain et horrible.

Publicités

6 réflexions sur “Un lecteur: Un avis qui donne à réflêchir

  1. C’est ,, La 25 eme heure » , nous sommes devenus minoritaires …
    Gabriel Marcel a adresse sa preface du livre a A Huxley, car il a mieux presenti la suite
    que Orwell. Dans le meme esprit que votre lecteur.

    ( Le film est nettement en dessous du livre, ecrit en 1949 )

    Aimé par 1 personne

  2. Toute découverte est à double face mais l’IA me semble particulièrement dangereuse pour l’Humanité…d’autant plus depuis que j’ai lu l’article ci-dessous.

    Les créateurs de ces algorithmes capables « d’apprendre » et de surpasser les humains se rendent-ils compte qu’ils sont en train de créer des Frankenstein qui leur échapperont ?

    « Quand j’ai vu l’IA se lancer dans le bluff en face d’humains, je me suis dit “mais, je ne lui ai jamais appris à faire cela ! » C’est une satisfaction pour moi de me dire que j’ai réussi à créer quelque chose capable de cela”, a commenté Noam Brown.

    http://www.epochtimes.fr/victoire-dune-intelligence-artificielle-poker-plus-inquietante-quil-ny-parait-24639.html

    J'aime

  3. Mais au fait, quelle est donc la fin (finalité) des actes humains ? Dans quel but vit-on ?
    Est-ce à chacun selon sa volonté propre et ses caprices : qui manger de sublimes glaces à la vanille ? qui écouter de la musique « divine » ? qui se renvoyer en l’air sans fin avec des créatures de rêve ? qui ne rien avoir à faire ? …
    Eh bien, la question a une réponse, certaine, et c’est la même pour tous.
    Pour trouver la solution, il faut commencer par observer que pour pouvoir décider de tout, « prendre en mains son destin », d’une manière efficace, c’est-à-dire qui soit suivie de l’effet attendu, il ne faut dépendre de rien ni personne, il faut être totalement maître de son être. Mais, l’est-on ?
    Que nenni ! Soyez certain que si je l’étais, si j’étais véritablement maître de mon être, essence (quiddité : ce que je suis) et existence, je me ferais immortel, parfait en tout, physiquement et intellectuellement, etc. Hélas !!!
    Donc, ni moi ni personne sur cette terre n’est maître de son être. Pourtant j’existe, comme ce chat et cette pierre. C’est donc que tous ces êtres contingents tiennent leur être (essence et existence) de quelque autre être qui, lui, existe par lui-même (« a se ») et que l’on appelle Dieu.
    Conclusions brèves pratiques :
    1°/ l’homme n’existant pas PAR lui-même, il ne peut exister POUR lui-même et ses caprices, il ne peut donc lui-même et à sa guise, « prendre son destin en mains » : ce serait pure démesure, hubris, pire que la grenouille voulant avaler un boeuf.
    2°/ Comme il faut suivre les indications du constructeur d’une voiture et ne pas mettre l’huile dans n’importe quel orifice sous peine de graves déconvenues, il faut suivre le mode d’emploi de l’homme et des sociétés humaines prescrits par leur Créateur. Tout ceci est parfaitement connu et figure notamment dans la Doctrine sociale de l’Eglise (occupée par ses ennemis mortels depuis plus d’un demi-siècle). Voir par exemple, l’encyclique Rerum novarum de Léon XIII.
    3°/ La fin des actes humains est le retour à son Créateur.
    4°/ La politique est l’art d’atteindre ce but et la mission du chef politique est d’oeuvrer au bien commun, c’est-à-dire créer les meilleurs conditions civiles possibles pour que chacun puisse aller au Ciel à sa mort et, équivalemment, vivre véritablement en homme durant son bref parcours terrestre. L’économie à son rôle à jouer mais elle est subalterne à la politique comme la finance est elle-même subalterne à l’économie.

    E. S.

    J'aime

    1. Votre réaction/réflexion est intéressante, mais je pense que vous comprenez que l’on puisse avoir et défendre des opinions radiclament opposées aux votres !La liberté est un sujet trop « sacré » pour l’évacuer en quelques lignes. Rien que pour poser la discussion il faut, me semble t-il revenir aux anciens et aux grands clivages de la pensée philosophique entre déterminisme et liberté, essence et existence etc etc . Merci de votre intérêt.

      J'aime

      1. L’être humain est bien entendu limité dans ses capacités physiques et intellectuelles et il existe une propension naturelle a vouloir sans cesse améliorer ce qui est considéré comme déficient dans une optique ( illusoire) de perfection
        l’homme, a toujours voulu conjurer tous les maux qui sont les autres faces de la vie humaine : maladie vieillesse mort pauvreté famine… C’est la recherche permanente du Graal depuis que le début de l’humanité.
        Le but est louable et fait partie intégrante de la réalisation des progrès , des évolutions positives quant a l’amélioration des conditions de vie sur la terre. C’est indéniable et c’est le moteur de la vie économique sociale politique qui est un flux en mouvement qui tend a dépasser, changer, les vieux modèles et toujours croitre .
        C’est la vie et elle évolue au rythme des cycles : millénaires, les cycles plus courts de 40 ans de 12 ans de 7ans.ect.. , qui eux, semblent « déterminés » et sont en quelque sorte des régulateurs , des « destructeurs » pour permettre la renaissance de toutes les sortes systèmes inefficaces et couteux au niveaux sociaux, économiques , politiques.
        Malgré les limites, le cycle pré-déterminé de la vie, il y a eu et il y aura toujours une part de l’humain qui est capable de réfléchir, se poser des questions et répondre aux dérives scientifiques politiques financières en établissant des règles éthiques .
        Le problème pour que la prise de conscience et la volonté d’agir s’exprime, ce n’est pas en soit le déterminisme, ( en outre, cette pensée peut devenir dangereuse en excusant toutes les perversions et autorisant, favorisant les dictatures de toutes sorte. ), mais le mercantilisme généralise, la corruption , la fraude comme moyen de progression économique, et toutes les manipulations des minorités dirigeantes .
        Les dictatures et les empires ont tous finis par disparaître grâce a la volonté de résister des peuples qui ont fini par reprendre en main un destin apparemment prédéterminé par leurs dirigeants.
        C’est pourquoi si l’espoir de changer le cours des dérives devenues anti-humaines , de limiter les folies des apprentis sorciers trans-humanistes est faible il doit bien exister une alternative puisqu’il s’agit tout simplement du devenir de l’humanité.
        chaque fois dans l’histoire qu’il y a eu de telles dérives le balencier a tourne et les excés ont été corrigés, malheureusement la plupart du temps, dans la douleur.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s