L’inflation dans la zone euro a reculé nettement, comme prévu

Nous avons répété que la hausse des prix des derniers mois dans le monde et donc en Europe était temporaire: elle est liée à des effets de base sur les couts de l’énergie et du pétrole. Les chiffres commencent à le montrer.

L’inflation dans la zone euro a reculé nettement en mars, en raison essentiellement d’une décélération de la hausse des prix de l’énergie, montre la première estimation publiée vendredi par Eurostat, l’institut européen de la statistique.

Dans les 19 pays partageant la monnaie unique, la hausse des prix à la consommation a été de 1,5% sur un an en mars, baissant d’un demi-point par rapport au pic de quatre ans atteint en février à 2,0%.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un taux de 1,8%.

L’inflation de base dans la zone euro, qui exclut les prix de l’énergie et ceux des produits alimentaires frais, a ralenti à 0,7% sur un an, contre 0,9% le mois précédent; le consensus la voyait inchangée par rapport à février.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s