« Le déficit américain n’est pas un accident, c’est une guerre commerciale »

La question du caractère bénéfique du commerce international et de la liberalisation des échanges a toujours été idéologique, tout comme les théories qui les sous tendent. On nous fait passer une idéologiqe intéressée pour un dogme. La réalité est beaucoup plus complexe , plus  nuancée et plus mal connue que ne veulent le faire croire les supporters de la mondialisation heureuse.

Il y a du « plus » et du « moins ». Et beaucoup dépend du point de vue on on se place. Wilbur Ross met les pieds dans le plat.

March 31 – CNBC (Matthew J. Belvedere):

Les Etats-Unis ne vont pas continuer à se soumettre au reste du monde sur la question du commerce international , le président Donald Trump a décidé de réagir a déclaré Wibur Ross, le Secrétaire au Commerce sur CNBC hier. .. Nous sommes dans une guerre commerciale ( a trade war) , en fait nous y sommes depuis des décennies. La seule différence est que nos troupes arrivent finalement sur les remparts  (nos troupes arrivent finalement pour nous protéger) . Nous n’avons pas abouti à un déficit par hasard…  »

Ross a affirmé que ces déficits sont « les conséquences de mauvais accords signés avec d’autres pays qui eux, sont activement à la recherche de surplus ». « Notre déficit en tout est de l’ordre de 500 milliards par an, et comme miraculeusement, c’est aussi le chiffre du surplus du reste du monde. »

En Prime:  Le sommet bilatéral avec la Chine 

March 29 – Wall Street Journal (William Mauldin): “The Trump administration appears poised to cement China’s unfavorable status in trade cases, making Chinese goods eligible for higher U.S. tariffs well into the future. U.S. officials are preparing a review of China’s ‘market-economy status’ under the World Trade Organization, according to official documents… The review is expected to be announced as early as this week, just days before a high-stakes meeting between President Xi Jinping and President Donald Trump.”

March 30 – Associated Press (Michael Cohen): “President Donald Trump is predicting ‘a very difficult’ meeting next week with Chinese President Xi Jinping, citing trade deficits and lost jobs. Hours after both governments announced an April 6-7 summit between the economic powerhouses in Florida, Trump sought to set expectations by tweeting: ‘The meeting next week with China will be a very difficult one in that we can no longer have massive trade deficits and job losses. American companies must be prepared to look at other alternatives.’”

March 31 – Wall Street Journal (Chun Han Wong): “China signaled little inclination to make concessions on trade with the U.S. after President Donald Trump warned of a difficult meeting with Chinese leader Xi Jinping at next week’s bilateral summit. ‘China doesn’t intentionally seek trade surpluses,’ Vice Foreign Minister Zheng Zeguang said… He said that imbalances in China-U.S. trade are mainly the result of global industrial trends, as well as disparities in the two countries’ economic structures and development.”

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s