Les dépêches. Préparez vous à une hausse des taux, votre spoliation

La spoliation va commencer, les taux vont monter. Cela signifie, symétriquement que la valeur de tous les actifs financiers anciens, émis à taux plus bas, que la valeur de tous les portefeuilles, actions, obligations, fonds communs, tout cela va baisser. C’est mathématique. Peut être pas demain, mais surement après-demain. Vers la fin de l’année. La spoliation est programmée. Ils ont émis des titres qui ne rapportent rien , dans des conditions avantageuses pour eux et maintenant ils vont déprécier, dévaloriser ces titres.

Lisez la conclusion cynique de Coeuré, en plus il ose dire qu’il faut monter les taux parce que les taux bas « ce n’est pas bon pour les banques, ça érode la marge d’intérêt ». Il pourrait au moins faire semblant de s ‘intéresser aux épargnants et dire que les taux trop bas les spolient depuis des années.

Ah les braves gens:  ils vont passer » le sabre à merdre du père Ubu », « le croc à phynances ».

Coeuré:

« Les acteurs économiques, notamment les Etats, doivent se préparer à un environnement de taux d’intérêt qui sera moins favorable qu’actuellement, a déclaré lundi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

« Il est clair que le secteur financier et les autres acteurs économiques, et notamment les Etats, doivent se préparer » à des taux d’intérêt plus élevés, a-t-il dit lors d’une conférence organisée par Associés en Finance.

« J’espère aussi que les gouvernements de la zone euro savent que les taux d’intérêt ne vont pas rester au niveau actuel », a-t-il ajouté.

Benoît Coeuré a souligné au passage que ceux qui font des projections sur l’évolution de la dette de la France à un horizon de cinq ans devraient le prendre en compte.

Le responsable de la BCE a estimé d’autre part que les taux négatifs comme ceux de la facilité de dépôts pour les banques auprès de la Banque centrale européenne avaient des effets positifs en termes de politique monétaire mais ne devaient pas perdurer trop longtemps sous peine de fragiliser le secteur financier. »C’est très efficace du point de vue de la politique monétaire mais ce n’est pas bon pour les banques, ça érode la marge d’intérêt », a-t-il indiqué.

« Si ça dure trop longtemps, ça fragilise le secteur bancaire dans une économie (européenne) qui est comme on sait à 80% dépendante de l’intermédiation bancaire ».

Baisse du chômage en Allemagne plus forte que prévue, on est à 5,8% 

[Reuters] Stocks start second quarter on firm note, U.S. policy in focus as Trump-Xi talks loom

[Reuters] Dollar starts week on back foot, keeps above 4-month lows

[Bloomberg] Latin American Markets Feel the Pressure From Political Turmoil

[Bloomberg] Almost a Decade Later, U.S. Money Markets Are Yet to Recover

[Bloomberg] Australia Home Prices Rise Most in 7 Years Amid Bubble Concern

[Reuters] Japan business mood brightens as recovery broadens: BOJ tankan

[Bloomberg] Four Huishan Directors Resign in Wake of Mystery 85% Stock Plunge

[Reuters] Trump presses China on North Korea ahead of Xi talks

[FT] Test of nerve awaits investors as Q2 dawns

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s