Londonistan : 423 nouvelles Mosquées ; 500 fermetures d’églises

Londonistan : 423 nouvelles Mosquées ; 500 fermetures d’églises
par Giulio Meotti • 5 avril 2017

Les multiculturalistes britanniques alimentent le fondamentalisme islamique. Les musulmans n’ont pas besoin de devenir majoritaires au Royaume-Uni ; il leur suffit d’islamiser progressivement les villes les plus importantes. Le changement est déjà en cours.

L’establishment britanniques n’émet aucun frein à l’expansion de la charia. L’un des juges britanniques les plus réputés, Sir James Munby, a déclaré que le christianisme n’exerce plus aucune influence sur les tribunaux et que ces mêmes tribunaux se doivent d’être multiculturels, ce qui signifie plus islamiques. Rowan Williams, ancien archevêque de Canterbury, et Lord Phillips, juge en chef, ont également suggéré que le droit anglais « incorpore » des éléments de la charia.

Les universités britanniques se préparent l’avènement de la loi islamique. Certaines directives académiques comme celle sur les « Haut-parleurs externes dans les établissements d’enseignement supérieur », prévoient que « les groupes religieux orthodoxes » peuvent séparer les hommes et les femmes lors d’événements publics. A la Queen Mary University de Londres, les femmes ont dû utiliser une entrée séparée et ont été cantonnées dans une salle à part sans possibilité de poser des questions ou de lever la main, comme à Riyad ou Téhéran.

Le 6 Juillet 2016, des milliers de musulmans ont prié en plein air à Birmingham, en Angleterre,. (Source de l’image: Ruptly capture d’écran vidéo)
« Londres est plus islamique que de nombreux pays musulmans mis ensemble », a déclaré Maulana Syed Raza Rizvi, l’un des prédicateurs islamiques les plus en vue du « Londonistan », selon le terme utilisé par la journaliste Mélanie Phillips pour désigner la capitale britannique. Non, Rizvi n’a rien d’un extrémiste de droite. Wole Soyinka, lauréat du Prix Nobel de littérature, s’est montré moins généreux ; il a affirmé que le Royaume – Uni était devenu « un cloaque pour islamistes ».
« Les terroristes ne peuvent pas supporter le multiculturalisme de Londres », a déclaré Sadiq Khan, maire de Londres, après la meurtrière attaque terroriste de Westminster. Mais c’est le contraire qui est vrai : les multiculturalistes britanniques alimentent le fondamentalisme islamique. Par- dessus tout, le Londonistan, avec ses 423 nouvelles mosquées se bâtit aujourd’hui sur les tristes ruines du christianisme anglais.

Continuer l’article

Gatestone Institute

14 East 60 St., Suite 1001, New York, NY 10022

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s