Les dépêches, frappes en Syrie, risque d’escalade. On attend l’emploi US

La Russie a annoncé vendredi la suspension de l’accord avec Washington sur la prévention des incidents aériens en Syrie et demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU après les frappes américaines contre une base des forces syriennes.

« La partie russe suspend le memorandum avec les Etats-Unis sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie » menées par les aviations russe et américaine, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans un communiqué.

La Russie et les Etats-Unis avaient signé ce protocole d’accord, contenant des règles et et restrictions visant à empêcher les incidents entre les avions des deux pays dans le ciel syrien, en octobre 2015 quelques semaines après le début de l’intervention russe en soutien au régime de Damas.

Les aviations russe et américaine effectuent notamment des frappes aériennes contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

Le document insistait sur le professionnalisme dont doivent faire preuve les pilotes, conseillait l’utilisation de certaines fréquences radio communes et préconisait la création d’une ligne de communication secondaire au sol.

La base de al-Chaayrate, dans la province de Homs (centre), a été frappée par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée.

Ces frappes interviennent après une attaque chimique présumée sur la localité de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, imputée au régime syrien par Washington, ce que dément Damas.

« Nous appelons le Conseil de sécurité de l’ONU à tenir une réunion d’urgence pour discuter de la situation », a souligné Maria Zakharova, en dénonçant une « approche irréfléchie » de Washington dans le conflit syrien.

« Il est évident que les frappes de missiles ont été préparées d’avance (…) et la décision sur ces frappes a été prise à Washington bien avant les événements à Idleb, qui n’ont servi que de prétexte pour une démonstration de la force », a-t-elle affirmé.


L’excédent commercial allemand a atteint 19,9 milliards d’euros en février contre 17,7 MdsE attendus par le marché. Ajustée des variations saisonnières et des effets calendaires, les importations ont reculé de 1,6% alors que les exportations ont augmenté de 0,8%.,


On attend l’emploi US à + 180 000 

U.S. payrolls data for March is due at 8:30 a.m. Economists are forecasting an 180,000 increase in positions and average hourly earnings to have grown 2.7 percent. For many Americans, the problem is no longer job opportunity, but rather being able to get the right job for their skill-set, with data from the Federal Reserve Bank of New York showing that 44 percent of recent college graduates were employed in positions that did not require a degree.

[Bloomberg] Financial Assets Jolted by Syria Strike; Yen Jumps: Markets Wrap

[Reuters] Gold hits 5-mth peak after Trump launches missile strike on Syria

[Reuters] Stocks skid, safe-haven assets jump as U.S. missiles strike Syria

[Reuters] Nikkei hits 4-mth low as US strike on Syria hurts risk sentiment

[Bloomberg] Here’s What Trump’s Syria Strike Just Did to Financial Markets

[Reuters] Escalating U.S. role in Syria, Trump orders strikes on Assad airbase

[Bloomberg] Traders Are Worried About China Local Government Debt Again

[Reuters] Currency ‘misalignment’ gains stature in Trump trade plans – official

[WSJ] Trump Flashes Confidence as China Summit Begins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s