Les dangers de l’opération « baudruche »: elle est reversible!

Nous vous avons expliqué dans un article ci dessous en quoi l’opération de consignes de votes dite “baudruche” en langage codée était scélérate. L’opération “baudruche” vise à enfler, à inflater  le danger que représente le vote Marine et en même temps à souffler dans la bulle Macron. Vous avez assisté tout au long de ces derniers jours au déroulement de cette opération “baudruche” et vous en avez même dans  de nombreux souri, tant les ficelles étaient grosses. Déja les sondages bidonnés frémissent.

.

Nos ingénieurs sociaux se croient très malins, mais ils sont un  peu mécaniques, positifs, brefs bourgeois. Ils ne sont pas dialectiques et ne comprennent pas que la même chose puisse, selon les cas avoir des effets opposés. Il est gens et des contextes qui font que la morphine excite et énerve au lieu de calmer! Et plus près de nous, ne dit-on pas que “qui veut faire l’ange fait la bête”, que “qui trop embrasse mal étreint” etc..

.

Nos ingénieurs sociaux feraient bien de réfléchir à ce qu’il souhaitent. Ils veulent enfler le risque Marine, pour mieux la battre. Ils vont chez certains sondeurs, faire monter Marine, la faire passer de 35/38% à 41/42% Mais ils oublient une chose, c’est que ce faisant ils la crédibilisent et à un certain seuil, ils vont déclencher une dynamique.

.

Beaucoup de gens n’ont aucun avis personnel, ils se réfugient dans la masse, dans le troupeau et si Marine devient crédible pour le troupeau alors un phénomène d’entraînement peut se déclencher, une  dynamique nouvelle peut embrayer.

D’autant que Macron est un mauvais candidat, gaffeur, énervé, sans consistance ou expérience, il peut jouer contre lui même comme il l’a fait le premier soir de la Rotonde.  Voter marine qui n’est pas perçu par la masse comme un vote utile qui mérite le dérangement, peut devenir un vote efficace et valoir la peine du déplacement. L’imitation est un phénomène complexe et jouer avec est dangereux.

.

Tout peut dépendre des  axes que choisira Marine pour sa campagne des prochains jours. Si elle reste prisonnière du terrain, du champ balisé par les élites dominantes, il est acquis qu’elle n’aura aucune chance. Ce qui est porteur, c’est la colère du peuple que l’on baisé, à qui on a volé la possibilité de s’exprimer. Il faut qu’elle impose son terrain, sa thématique, il faut être ailleurs et montrer que ces gens sont à côté de la plaque. Il faut qu’elle invente , qu’elle improvise, qu’elle retrouve la spontanéité car c’est ce qui déclenche l’identification et l’empathie.

Il lui faudrait un conseiller publicitaire comme le regretté Claude Marti ou ses suiveurs.

Si  elle se laisse aller à sa fibre, celle qui est dans les gènes de sa famille et qui se vivifie par les contacts sur le terrain  alors Macron et ses sponsors peuvent être destabilisés. Quelques photos de Macron avec Attali et Bergé peuvent lui faciliter le glissement de terrain.  Mais le négatif ne suffira pas. Il faut créer, positiver , comme Carrefour.   Marine ne peut gagner et de toutes façons cela ne servirait à rien, absolument rien. Mais elle peut passer d’un 38/62  à 46/54 et cela aurait de l’allure, de l’efficacité.

Rien ne serait plus comme avant, tous les plans des élites, des kleptos, des Schauble, des conquérants Allemands seraient bouleversés. La victoire du peuple. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s