A propos de Trump, retour sur la fonction historique des baltringues

La liste des reniements de Trump s’allonge de jours en jours. Le plus grave c’est son revirement en politique étrangère. Sa volte face est totale en matière de conception  de l’ordre du monde. En moins de 100 jours, il a rallié les thèses néo-conservatrices et chaussé les patins de ceux qui veulent maintenir « the World America  Made » (Kagan). Or the world america made, c’est la surexposition globale, c’est l’impérialisme et l’inflation des dépenses pour maintenir l’Empire. Donc c’est le contraire de « America first ».

Trump va donc continuer le beurre , les canons et les drones, il va continuer de nourrir le Deep State et creuser le trou des dettes et des déficits.

Trump n’ayant pas de légitimité, Trump étant un bâtard de la politique, il  doit payer, il doit dépenser pour acheter son maintien temporaire au pouvoir sans être destitué. Il doit non seulement tout renier, mais faire ce que même Clinton n’aurait pas osé faire. On demande plus à quelqu’un qui n’est pas du sérail. Clinton aurait eu une certaine retenue car elle avait une légitimité dans le Deep State , Trump n’en a aucune et donc il doit payer pour avoir le droit de rester.

Les Trumponomics sont d’ores et deja démantelés, le Healthcare est un champ de ruines, mais le plus grave c’est l’incohérence, le « bric et de broc » généralisé. L’un des meilleurs exemples est l’attitude face au Canada!

Le système était sur une mauvaise pente, cela on le savait , mais il était géré par des gens qui le connaissaient, qui l’avaient sinon conçu du moins accompagné dans ses mutations. Mais Trump n’a rien compris et il ne fait que parer au plus pressé sans préserver la logique interne, ni la sienne ni celle des gens d’en face. Les USA étaient sur la pente, mais la pente va s’accélérer; voila tout ce  qu’il est intéressant dire, le reste n’est que du circonstanciel.

Qui s’étonnera que Trump se révèle être un baltringue, un Charlot, un Mimile? Nous l’avons diagnostiqué dès le premier jour et c’est pour cela que nous l’avons soutenu.

Le paradoxe n’est qu’apparent; la fonction populiste c’est la destruction, le dynamitage, l’éclatement . Et ils ne peuvent l’accomplir que par l’échec. Le succès est exclu et surtout pas souhaitable.

Rendez vous compte si ils réussissaient à colmater les brèches, les failles du système et à l’aider à se reproduire? C’en serait fini de l’espoir. Or c’est ce que tente maintenant de faire Trump par intérêt personnel et familial.

Ces gens seraient dangereux si ils avaient une chance réussir. Heureusement ils n’en ont aucune, faute pour eux de comprendre le monde dans lequel nous vivons. Il y a des clefs et ils ne les ont pas. Par exemple Trump n’a aucune idée du système monétaire mondial et du rôle des déficits  américains dans l’équilibre global, il croit que l’on peut rester le maître du jeu monétaire global tout en réduisant les déficits!

De toutes façons vous savez qu’il n’existe pas de magicien et qu’il n’existe que des illusionnistes.

La position sage, consiste à soutenir les populistes jusqu’au point ou ils enclenchent le processus de délitation, de favoriser la multiplication des incohérences et ensuite de se retirer.

Ce n’est absolument pas jouer la politique du pire: celui qui joue la politique du pire c’est celui qui fait en sorte que le système puisse se prolonger. Jouer les prolongations au prix de dégâts profonds de plus en plus importants, c’est cela qui est dangereux.

IL faut en un mot aider le « vieux » inutile, pourri, inadapté, parasite à disparaître et favoriser l’emergence du « neuf » . Pour les générations futures. C’est notre responsabilité historique.

Au passage je précise qu’il convient de maintenir intactes les valeurs auxquelles nous croyons, de ne rien lâcher, car il faut des référents. Il faut qu’entre les générations nous puissions nous passer des témoins. C’est comme en matière monétaire, il faut préserver le fond d’épargne saine pour pouvoir reconstruire après la destruction des fausses valeurs.

Publicités

5 réflexions sur “A propos de Trump, retour sur la fonction historique des baltringues

  1. Vous avez bien saisit la fonction première du Donald, c’est parce-que c’est un clown, un bouffon qu’il ne pourra pas faire de l’Amérique Great Again.
    Pour que nous retrouvions notre souveraineté, et une certaine liberté, l’Amérique ne doit surtout pas redevenir Great Again, et Trump s’y emploiera.
    Gorbatchev devait sauver le communisme, il l’enterra. J’attends de Trump qu’il devienne le Gorbatchev américain, malgré lui, par ses nombreuses gaffes et bouffonneries.

    J'aime

  2. Excellente analyse, encore une fois merci Mr Bertez.
    De cette analyse, par analogie, il n y a qu’un trait de plume pour extrapoler le role que
    MLP elle meme, pourrait jouer en France et pour la France, mieux que Macron.
    Bonne journee !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s