Coup d’envoi de la guerre éclair contre les salariés , ma position claire et nette

Macron a lancé mardi la première étape de sa réforme du marché du travail . «Le sujet est mûr», estime Macron qui a entamé mardi à l’Élysée une série de rencontres avec les dirigeants des syndicats de salariés (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC et CFTC) et des syndicats patronaux (Medef, CPME et U2P). Objectif: «donner un axe stratégique, exposer sa vision, fixer un cap».

Macron veut aller vite et il reprend la technique et les propos tenus par Fillon en privé devant les patrons du Medef, il va attaquer en un Blitzkrieg; expression utilisée par Fillon.

Le combat va être passionnant car on se demande comment le syndicat jaune CFDT va faire semblant de s’opposer tout en ayant promis son soutien à Macron, et puis il y aura le test du poids réel de Mélenchon dans la rue! Comment la CFDT va -telle s’arranger pour négocier le poids des chaînes, va t-elle sacrifer le privé pour protéger le secteur public?

En bonne logique Macron devrait faire passer son texte ou son autorisation d’ordonnances grâce à … l’opposition de droite et contre ses soutiens pseudo socialistes.

Tout ceci peut agir comme un révélateur.

Nous sommes pour une libération totale du marché du travail nous disons bien totale, sans exception en particulier du coté de la fonction publique. C’est l’une des rares possibilité de recréer un vrai marché du travail dans lequel le prix du travail s’établit à sa valeur d’équilibre, celle ou l’offre égale la demande. Mais ..

Mais il y a un mais… pour que la libération donne des résultats elle doit être intégrale.  C’est l’intégralité de la libération qu’il faut mettre en place. Intégralité cela signifie celle d’une part appliquée à toutes les catégories sociales et d’autre part la fin du capitalisme monopolistique d’état!

Aucune raison de protéger de la concurrence les fonctionnaires et leur capital/fond de commerce fictif; aucune raison de protéger le capital fictif,  le bancaire, le financier et le Très Grand Capital klepto. Ce sont tous les facteurs de production qui doivent être mis à niveau.

La concurrence, la lutte, la liberté, c’est beau quand tout le monde y est soumis, sinon c’est de l’exploitation dirigée. La liberté si elle est partielle n’est que le masque de la domination des uns sur les autres.

Tous dans l’arène, personne sur les gradins! 

La libération  la libéralisation constituent un processus global , sinon c’est une escroquerie .

Publicités

Une réflexion sur “Coup d’envoi de la guerre éclair contre les salariés , ma position claire et nette

  1. Notre ministre du travail actuelle a été administratrice du groupe Orange et présidente du comité de gouvernance et de responsabilité sociale de 2011 à 2014 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Muriel_Pénicaud) . Quand on connaît l’ambiance de cette boîte en 2013 et 2014 (http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/18/orange-touchee-par-une-nouvelle-vague-de-suicides_4385300_3234.html), on a raison de craindre le pire pour la réforme du code du travail.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s