Macron découvre les pots aux roses qu’il connaissait , bien sur

« Le risque existe » que le déficit public de la France se situe au dessus des 3% du PIB à la fin de l’année 2017, alors que le gouvernement de François Hollande prévoyait de le ramener à 2,8%, a annoncé le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe, sur RMC et BFMTV. Un audit de la Cour des comptes attendu pour juillet doit permettre de trancher la question.

Déjà l’hypocrisie !

« J’étais déjà dubitatif au moment où ça a été annoncé, je le suis encore un peu plus parce qu’à la place qui est la mienne je vois arriver toute une série d’informations qui me laissent à penser que le 2,8% ne va pas être tenu », a-t-il indiqué. Le 13 juin dernier, Edouard Philippe avait déjà émis « des doutes sérieux » sur cet objectif.

Le programme économique mis en avant par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle reposait sur un déficit public à 3% du PIB à fin 2017, c’est à dire un niveau comparable aux prévisions des grands organismes internationaux.

Publicités

Une réflexion sur “Macron découvre les pots aux roses qu’il connaissait , bien sur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s