Que ferons les Français quand ils cesseront d’être entichés de Macron?

Que feront les Français quand ils auront cessé d’être entichés de Macron?

C’est la question interéssante que se pose W. Munchau dans le Financial times du 18 Juin.

Munchau fait remarquer que les européens ont été trompés par les sondages dans les cas de Renzi, Cameron, May.  Cependant pour lui les sondages ne se sont pas trompés, ils étaient de bonne qualité et ils indiquaient correctement la situation politique au moment ou les leaders politiques ont pris la décision de convoquer des élections. Ils avaient assez de soutien pour l’emporter.

Pour Munchau, le problème ne vient pas des sondeurs, mais de la rapidité avec laquelle les électeurs changent d’avis. Les électorats sont devenus instables et versatiles.

Pour lui, le comble a été atteint en France: les Français sont allés à l’extrême, ils ont massacré, éradiqué toute la classe politique en l’espace d’une courte séquence éléctorale. Ils ont été radicaux et ont détruit toute alternative.

A partir de ce constat, Munchau, qui est un assez bon observateur de la France s’interroge: on se demande bien ce qu’ils pourront faire quand ils seront déçus de Macron.

Commentaire: nous aussi nous nous posons cette question.

June 18 – Financial Times (Wolfgang Münchau)

« Matteo Renzi, David Cameron, Theresa May — all were fooled by the polls. The problem was not that the polls were wrong. Some were quite good, and most were right at the time when the leaders took the politically fateful decisions. The former Italian and UK prime ministers clearly had the support of a majority of their electorates when they called referendums and were sure they could win. The Conservative party was indeed well ahead of Labour in April this year when the prime minister called her snap election. The speed with which the electorate changed its mind was more fateful than the polls themselves. The French electorate has been more extreme than any other. It managed to eradicate virtually the entire political establishment in a short sequence of elections… The French are in a process of exhausting all their alternatives. It is painful to think what they might do if they ever become disillusioned with Emmanuel Macron.”

Publicités

2 réflexions sur “Que ferons les Français quand ils cesseront d’être entichés de Macron?

  1. Très bonne question, mais s’ils ont déjà été trompés par Macron, et qu’ils continuent de l’être, pourquoi seraient-ils déçus, tant que leur situation ne se déteriore pas voir même s’améliore temporairement ?
    Macron peut très bien maquiller le vide de sa politique comme il a fait avec le vide de son programme, en continuant à dire tout et son contraire (cf son dernier discours sur les réfugiés, il y a à boire et à manger).

    J'aime

  2. Oui
    C’est une bonne question.
    Je veux pas tirer le diable par le queue, mais s’il ne trouve pas la réponse a la
    question que Dostoïevski énonçait dans son discours devant la statue
    de Pouchkine… , et-je ne sais pas- s’il pense qu’être le PDG de France lui/nous suffit, …
    et tout les indicateurs économique/le vivre ensembles/démographique se sont échappés, bon,
    une tendance n’est pas cycle, néanmoins depuis Turing nous savons que tout peut entrer dans l’un des trois cases: Oui/NON/VIDE

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s