Important. Draghi : « la zone euro a encore besoin d’un soutien monétaire considérable »

Nous avons expliqué et démontré dans notre dernier éditorial que la crise était loin d’être terminée et qu’aucun problème n’était résolu. Simplement tout a été noyé sous un déluge d’argent gratuit et tombé du ciel  afin de masquer les problèmes.

Tant que l’arrosage continuera, il n’y aura aucun problème, rien ne se grippera puisque l’huile coule à flots dans les rouages.

Le coût de ces politiques n’est pas « à l’aller », mais il est « au retour », quand il faut les stopper.

Nous avons expliqué que les politiques non conventionnelles qui étaient menées étaient un échec alors qu’elles durent depuis près de 9 années. Non seulement la croissance n’a pas rejoint les normes historiques, mais on nous dit qu’il faut s’attendre à ce quelle soit séculairement ralentie. Un bon moyen de masquer l’échec: ce n’est notre faute, c’est la faute au « séculaire ».

Ce jour Draghi de la BCE met les poins sur les « i ». Ce n’est pas par souci de vérité, non, la vérité il s’en fiche, et demain il dira le contraire si il le juge utile, c’est par souci politique. Les Allemands craignent la surchauffe, ils font pression pour que la BCE stoppe les stimulus et donc Draghi qui mène une politique destinée à éviter la faillite des pays du sud, comme l’Italie, Draghi répond, mais non: « la zone euro a encore besoin d’un soutien monétaire considérable » Vous avez bien lu: considérable!

La déclaration de Draghi ci dessous est de la bouillie pour les chats, c’est un tissus d’imbécillités incohérentes, mais peu importe, il ne justifie pas, n’explique pas, il assène comme il le fait toujours. Draghi ne s’exprime que par affirmations comme l’on dit « d’autorité. Il refuse tout débat, il raille les journalistes qui posent des questions intelligentes, eh oui il y en a chez les anglo saxons. Il refuse même de s’expliquer auprès des représentations nationales qu’il traite avec mépris comme il l’ fait aux Pays Bas,  il évite de s’expliquer auprès de ses pairs économistes de haut niveau, très haut niveau et même auprès d’anciens patrons de banques centrales. Draghi c’est l’anti Carney, le remarquable patron de la Banque d’Angleterre.

Weidmann, de la Bundesbank  a cessé de le critiquer car il veut lui succéder et il sait que si il prend trop le contrepied de Draghi, il n’ a aucune chance, il faut qu’il fasse l’hypocrite. 

Draghi  sera le premier nom, me semble t il,  qu’il faudra mettre sur la liste des auditions de responsables quand la catastrophe sera venue.

La zone euro a toujours besoin d’un soutien monétaire « considérable » de la part de la Banque centrale européenne (BCE) même si son économie connaît une reprise solide et si l’inflation repart, a dit le président de l’institution monétaire, Mario Draghi.

« Tous les signaux indiquent désormais un approfondissement et un élargissement de la reprise au sein de la zone euro. Les forces déflationnistes ont été remplacées par des forces reflationnistes », a dit Mario Draghi qui intervenait à l’occasion du forum annuel de la BCE, à Sintra, au Portugal.

« Toutefois, un degré considérable d’accommodation monétaire reste nécessaire pour que les dynamiques de l’inflation deviennent durables et auto-entretenues. »

Et hop, vous avez vu le grand écart!

Publicités

2 réflexions sur “Important. Draghi : « la zone euro a encore besoin d’un soutien monétaire considérable »

  1. Il est impossible dans les conditions d’aujourd’hui de tenir dans le même ensemble monétaire l’Italie et l’Allemagne.

    J’ai l’impression que Draghi fait en sorte d’aider les banques italiennes et la banque centrale d’Italie, point fragile de la zone euro ; cela ne correspond plus aux intérêts des pays du Nord qui sont contre toute assistance mutualisée et qui voient venir d’autres problèmes..

    Nous arrivons dans les faits à constater l’existence de deux euros Nord et Sud, mais la scission n’est pas formellement mise en place, nous baignons dans le non-dit.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s