Le FMI de Lagarde assassine Trump et sa gestion, pas d’accélération

Le FMI de Lagarde assassine Trump et sa gestion et lui donne des leçons , comme il le fait s’agissant des pays en développement! On peut taper sur Trump, selon Pew Research, c’est le Président le plus haï de l’histoire US, sa popularité mondiale n’est que de 22%.

Le FMi n’a pas de solution à la crise, sa seule innovation de ces dernières années, c’est l’analyse révisionniste du kéynesianisme en terme d ‘inégalités. Ce seraient les inégalités qui empêchent la reprise. Cette analyse ne tient pas debout, même si en termes éthiques et politiques la croissance des inégalités est scandaleuse.

Les inégalités croissantes ne sont pas causes du marasme, non elles ne sont que les conséquences des politiques financières et monétaires idiotes qui sont menées. Ce sont des conséquences non voulues. Mais le FMI est pour ces politiques, simplement il veut comme tous les dirigistes lutter contre elles non en supprimant les causes, mais  en utilisant la fiscalité et la redistribution.

Donc le FMI vient de remettre en perspective l’agenda de Trump et ce n’est pas joli!

Il a réduit les perspectives de croissance pour cette année et la suivante: 2,1% en 2017 contre 2,3% avant et 2,1% en 2018 contre 2,5% avant. C’est un drapeau rouge!

Le FMI affirme que la polarisation des revenus et le haut niveau de pauvreté constituent des contraintes pour l’économie américaine. Alors que Trump essaie sabrer dans les dépenses sociales le chef de mission du FMI dit qu’il y a des marges significatives pour augmenter ces programmes sociaux aussi bien au niveau local qu’au niveau fédéral. ( report  )

le FMI affirme toujours qu’il faut améliorer les programmes pour les plus vulnérables et  que le cout et la disponibilité des soins et éducation des enfants est un handicap qui se ressent au niveau de la participation au marché du travail (labor force participation). Dans les familles uniparentales, une personne sur quatre vit dans la pauvreté.

IMF living standardsInternational Monetary Fund

Le FMI ajoute que les perspectives d’ascension sociale et d’amélioration des niveaux de vie sont sombres; le taux de pauvreté se situe à 13,5% c’est l’un des plus élevés des économies avancées.

Et tout est du même tabac, Trump est crucifié car il veut réduire Medicaid et alléger la régulation financière. En bref le FMI défend la politique d’Obama contre Trump . Pour couronner le tout il met l’accent sur le chaos politique crée par l’échec de la réforme du système de santé et les enquêtes sur l’influence de la Russie.

Dans ses hypothèses, le FMI ne prend pas en compte les promesses de Trump qu’il juge irréalistes aussi bien sur le plan de dépenses de stimulation et d’infrastructure que sur le plan fiscal. La promesse de Trump d’accélérer la croissance US est balayée d’un revers de main, la croissance doit converger vers son potentiel lequel est évalué à 1,8% seulement!

 

International imf growthMonetary Fund

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s