Macron hyperactif diplomatique

L’hyperactivité diplomatique de Macron continue comme si il voulait reprendre le leadership en Europe face à Merkel.  Un jeu puéril qui fait sourire la Chancelière soulignent la presse allemande et britannique. Macron a appelé dimanche à une « reprise des négociations » en vue d’une « solution à deux Etats, Israël et Palestine », lors d’une déclaration commune à l’Elysée avec Benjamin Netanyahu, chef du gouvernement israélien.

« La France se tient prête à appuyer tous les efforts diplomatiques menés dans ce sens », a ajouté le chef de l’Etat, pour qui Israël et Palestine doivent pouvoir « vivre côte à côte dans des frontières sûres et reconnues, avec Jérusalem comme capitale ».

« Il est important pour cela de s’assurer que les conditions de la négociation et de la paix ne sont pas remises en cause dans les faits et que le droit international est respecté par tous, je pense ici à la poursuite des constructions dans les colonies », a ajouté Macron.

« Nous avons échangé sur ce point et j’ai rappelé quelle était la position française et ma position sur ce sujet », a-t-il assuré. « Je souhaite vraiment que tout puisse être fait pour que les négociations avancent », a-t-il martelé.

Macron avait reçu récemment à l’Elysée le président palestinien Mahmoud Abbas. Il avait alors exprimé son soutien à la solution des deux Etats et condamné la colonisation israélienne.

Publicités

Une réflexion sur “Macron hyperactif diplomatique

  1. Je suis frappé par les similitudes avec les débuts de Sarkozy, il y a 10 ans – la vulgarité du style en moins.

    – Election fondée sur une imposture de rupture avec le président précédent (Chirac et Hollande).
    _ Beaucoup trop d’attentes chez les français, qui ne pourront être que déçues quoiqu’il advienne car le principe de réalités reste. L’image de grand guérisseur de la société française ne tiendra pas.
    – Les liens étroits avec les puissances d’argent (ostensibles chez Sarkozy, plus feutrés avec Macron).
    – Petite embellie économique en début de mandat (en espérant que l’analogie s’arrête là et qu’un nouvel épisode de la grande crise financière ne fasse pas exploser le mandat de Macron en vol comme celui de Sarkozy en 2008).
    – Même appétit pour la centralisation effrénée du pouvoir, à voir si cela tournera au micro-management comme Sarkozy,
    – Même agitation brouillonne sur la scène internationale (le 14 juillet 2008 pour lancer en fanfare la défunte Union pour la Méditerranée, 14 juillet 2017 pour « sauver la planète » avec le Donald)
    – etc, etc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s