Agenda économique de Macron, selon Le Maire

Après l’hyperactivité diplomatique, le gouvernement semble vouloir ébaucher un agenda économique. Il est temps, l’approbation de Macron est deja sous les 40%!

Si on en croit Bruno Le Maire interrogé par Bloomberg TV,  après avoir bloqué la prise de controle des chantiers  STX par les Italiens, il veut:

-lutter contre les optimisations fiscales de Google et autres

-séduire les investissements étrangers en abaissant les impôts sur les sociétés

-réformer l’architecture de l’euro

Pour réussir  cela il doit plaire et s’attirer les bonnes graces des Allemands tout en mécontentant ses autres partenaires européens comme les Italiens et les Irlandais.

La France travaille avec l’Allemagne afin de combler les trous, les failles qui permettent aux géants américains comme Alphabet , Apple, Facebook et Amazon de minimiser leurs impôts et de prendre des parts de marché considérables en Europe. Le Maire affirme qu’il est temps que l’Europe se réveille et se réaffirme après des années d’introspection.

L“Europe must learn to defend its economic interests,”dit-il, l’Europe doit apprendre à défendre ses intérêts. La France va proposer des règles nouvelles et simples pour obtenir une vraie taxation des firmes de technologie dès la mi-septembre.

L’oeuvre : l’harmonisation fiscale

Macron veut échapper à la concurrence fiscale et sociale, il veut une harmonisation générale avec une forte hausse des impôts et charges dans les pays qui les maintiennent bas.

Il envisage de baisser les impots sur les sociétes à 25% en 5 ans: « nous faisons un effort considérable et nous demandons aux autres pays européens d’en faire de même dans l’autre direction » . Le pari est qu’une fois que les deux grands, Allemagne et France auront aligné leur politique sur ce point ce sera la base d’une convergence généralisée en Europe.

Dès 2018, nous devrions parvenir à un taux d’impot sur les sociétés identique  à en Allemagne et en France. Ainsi on voit resurgir le grand rêve européen, celui du cartel fiscal qui empécherait toute concurrence entre les états membres. La concurrence c’est bien pour les petits entre eux, les serfs et les gladiateurs dans l’arène mais les « saigneurs » sur les gradins du grand cirque n’en veulent pas pour eux.  Ils ne veulent pas etre condamnés à dépenser moins, à étre plus efficients et à baisser leurs droits à prélever! Pas de concurrence entre les prédateurs.

Le reste du programme:

Macron veut baisser les impots sur la fortune financière, les dividendes et les gains en capital  tout en « simplifiant » les règles du code du travail. Il veut réformer le système des retraites, et les indemintés chomage. Les dépenses de construction seront stimulées afin de de faire baisser les prix de l’immobilier.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-07/france-and-germany-plan-crackdown-on-tax-loopholes-used-by-apple

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Agenda économique de Macron, selon Le Maire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s