Attentats, un extrait qui vise juste et tire droit sur la cible

  1. Vos gouvernements ne prennent pas la menace assez au sérieux. Ils sont plus intéressés à innocenter l’islam, à lui trouver des excuses, à jouer l’apaisement qu’à regarder le danger en face. Vous allez en subir les mortelles conséquences, sauf si vous vous réveillez.
  2. Votre destin est entre vos mains : si vous êtes capables de descendre dans les rues par dizaines de milliers pour 5 euros de baisse d’allocation sociale, vous devriez pouvoir manifester dans les rues par millions, partout en Europe, pour exiger de vos gouvernements qu’ils prennent enfin les mesures qui s’imposent, ou vous serez tirés comme des lapins. Croyez-moi, si Israël peut protéger ses citoyens, alors qu’il est entouré de terroristes qui jurent sa destruction, n’importe quel pays peut le faire : à vous de leur mettre la pression.
  3. La propagande des grands médias pour inciter les Européens à réagir avec des bougies, des câlins et en chantant Imagine remplit la fonction de toute propagande en période de guerre : attendrir l’ennemi, l’affaiblir, l’inciter à se rendre. La surprise est que l’ennemi est parmi vous et qu’il s’appelle Le Monde, Libération, France Télévision, France Inter, L’Obs etc. Révoltez-vous contre la propagande. Refusez de renoncer. Un attentat doitdéclencher la colère, la rage, la furie, le désir de justice, de protection, et de riposte contre les islamistes. Ouvrez des comptes Twitter par milliers, millions, commentez sur leurs sites, et dites que vous refusez les bougies et les chants d’amour. Revendiquez votre légitime colère, votre rage, votre furie. Combattez la propagande. Ils reculeront. Ne faites rien, ils vous conduiront à l’abattoir avec des pancartes « vous n’aurez pas ma haine ».

Je sais que tout ceci est difficile. Je sais que le système social vous a ramolli, je sais qu’il vous a placé en état de dépendance de l’Etat, je sais que vous vivez vos difficultés quotidiennes. Mais je sais surtout qu’il est très très facile de trouver mille excuses pour ne rien faire. Et là, c’est vital. Ca arrivera de moins en moins aux autres.

Vos dirigeants n’ont pas de conscience, pas d’égard, que des mots : ce sont des politiciens.

Ils ne risquent rien, ils sont protégés par des policiers. C’est encore moins motivant.

Ils ne font rien, et ne feront rien de solide pour vous protéger vraiment, car ils vivent sous la terreur du politiquement correct et craignent d’être immédiatement attaqués pour discrimination, pour racisme, pour islamophobie. Ils préfèrent – c’est dur à dire – des morts que des accusations d’islamophobie. Le politiquement correct a déjà tué, il tuera si vous le laissez progresser.

C’est à vous de vous prendre en main. Pacifiquement. Démocratiquement. Sans violence (dont j’ai horreur).

1 million de Français dans la rue contre le mariage pour tous, combien dans la rue contre le massacre pour tous ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Publicités

Une réflexion sur “Attentats, un extrait qui vise juste et tire droit sur la cible

  1. Hélas! mille fois hélas, d’après ce que je peux entendre autour de moi de la part de personnes pourtant éduquées et donc capables de réfléchir par eux mêmes (sauf si on souscrit à l’idée que l’ « éducation » a justement pour objectif de dresser à penser ‘juste’), on est très loin d’un tel sursaut civique. Apparemment tout ce qui s’éloigne un peu trop de la doxa véhiculée par les médias dominants est immédiatement étiquetée ‘populiste’ et soumet le lanceur d’alertes malheureux à l’opprobre du politiquement correct. Je suis très très pessimiste sur l’avenir de certains pays.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s