Quand la Fed produit de la richesse

Le  Z.1 report de la Fed pour le deuxième trimestre vient d’être publié. Il est toujours passionnant puisqu’il permet de juger de l’évolution financière et monétaire aux USA.

Le crédit continue de galoper mais ce n’est pas ce qui retient notre attention, la boulimie de crédit reste élevée mais elle n’accélère pas.

La masse monétaire M2 se modère ce qui traduit un ralentissement du crédit bancaire.

Non ce qui est interessant c’est « l’effet de richesse ! »

La valeur des actions a bondit de 1,5 trillions au cours du trimestre, ce qui fait la bagatelle de 42,2 trillions.

Avec des gains pareils on se demande bien pourquoi les gens travaillent encore? On s’enrichit vraiment en dormant. Pour les 4 derniers trimestres, la valeur des actions, a bondit de 17% soit 6,182 trillions.

Nous vous rappelons que le GDP 2016 était de 18,6 trillions. On  a terminé le deuxième trimestre sur un ratio record; les actions valent 219% du GDP. Par comparaison historique, le ratio était de 50% du GDP en 1975, 202% en 2000, et 181% en 2007.

Si ce n’est pas de la financialisation cela y ressemble!

Même chose du coté des obigations et autres titres de dettes : on a terminé le deuxième trimestre à 41, 5 trillions soit une hausse de 1 trillion sur 1 an. Le ratio de titres de dettes sur GDP est de 216% , on était à 130% dans les années 90 et 157% en 2000.

Le total du papier boursier est donc de 83,7 trillions soit 436% du GDP, un record bien sur absolu. On était à 350% en 2000 et 379% en 2007. Vertigineux!

Les Américains ne cessent de s’enrichir… surtout depuis que le pays est en crise. Surtout depuis que les autorités monétaires sont à la barre, c’est fous ce qu’elles produisent comme richesse.

Le patrimoine des américains a atteint un record à 111.4 trillions , en hausse de 1.844 trillions sur le trimestre et  8.660 trillions sur un an.

Si on retire les dettes, le patrimoine net est de 96.196 trillions, nouveau record. Sur un an leur richesse a progressé de 8,193 trillions.

Depuis la crise les américains sont 42% plus riches. Et pourtant on se plaint, on dit qu’il n’y a plus de croissance.

Le ratio de patrimoine sur le GDP est record: 500%. Il était de 473% en 2007 et 435% en 2000.

NOus vous rappelons que 2000 et 2007 étaient deux années d’explosion de la bulle…

.

Publicités

Une réflexion sur “Quand la Fed produit de la richesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s